The movie from nowhere

Avis sur The Man from Nowhere

Avatar CREAM
Critique publiée par le

7,4 ! La note dont a hérité ce film et ça fait vraiment très peur. « The man from nowhere », le muderer mou, le "I saw the devil" propre sur lui même. Le film est un ratage totale et je sais pas si c'est à cause d'un manque de talent du réalisateur ou à cause d'un cahier des charges trop compliqué mais tout est foiré dans ce film.

Visuellement le film est très propre, très lumineux la sensation est bizarre mais encore on s'y habitue. Nan visuellement le problème vient de la sensation de regarder une publicité qui dure 2H. Une publicité pour des chaussures, des pantalons, des téléphones, des coupes de cheveux, des vestes, des chemises, etc.... Le nombre de détail de marque qui apparait à l'écran est vraiment flippant mais c'est insidieux il m'a fallu plus d'une demi heure pour comprendre dont voulait le malaise.

Autre problème et pas des moindres comment peut-on comparer ce film à the Yellow sea, qui avait des mouvements de caméra tellement intense (un peu gerbent certes mais vivants !). Ici je ne dirais pas que les plans sont tous nuls quand même mais très peu de plans sont vraiment intéressants. Quand à la comparaison avec "I saw the devil", je me pisse de lol encore dessus (si je puis me permettre l'expression), il ne suffit pas de mettre de la violence à l'écran pour que le film se la joue old school. Les scènes de combats sont sans la moindre intensité, pas mal chorégraphié, simplement ça manque de punch, merde ! Quand tu vois I saw the devil que t'aimes ou pas t'as mal pour eux tu sers les accoudoirs dans tes mains en serrant les fesses ! Et ce mouvement de caméra dans la voiture du taxi où ils s'entretuaient ! A luis seul ça justifiait l'existence du film ! Donc nan merci pour les comparaisons foireuses.

Autre grosses boulette, le rythme enfin le non rythme j'ai jamais vu un réalisateur ou scénariste ou monteur (comme vous voulez) avec aussi peu de sens du rythme, c'est affolant. C'est lent et ennuyeux. Le tout soutenu par la BO ultra horripilante avec des violons en veux-tu en voilà des plus agaçants. On sent qu'ils ont voulu créer une tension mais qu'ils se sont ratés, ça c'est le pire.

L'histoire sur fond de traite des humains, trafiques d'organes et secret militaire n'est vraiment pas original et en plus abordé avec la délicatesse d'un éléphant. Je vous renvoi encore à Yellow sea qui jour parfaitement avec le coté burlesque et outrancier de la violence et le coté sérieux. Parce que dans « The man of Nowhere », ils ne rigolent pas et le résultat est vraiment pas beau à voir.
Malgré la tendance qu'ont tous les méchants du film à rigoler comme des psychopathes et rouler des yeux comme des psychopathes pour dire qu'ils sont.... Heuuu bha des psychopathes ! Les acteurs sont plutôt bon je dois bien l'admettre. S'ils s'étaient un peu moins pris au sérieux le résultat aurait été moins pathétique. Quoique le flic qui est sensé joué le rigolo agace rapidement tellement c'est en décalage, tout le monde fait la gueule autour de lui !

Je pense que j'ai oublié d'autres points que je voulais développer mais ce visionnage c'est fait dans la douleur et corrobore un article que j'ai lu sur le cinéma coréen. Suite aux excellents Thrillers coréens réalisés ces dernières années, le phénomène des mauvais Thrillers qui copient sur les bons apparait. Hélas. «The man of Nowhere» est un sous «murderer» et un sous sous "I saw the devil", même avec un bel emballage un cadeau pourri reste un cadeau pourri, et le pire c'est que c'est le manque de créativité qui est la cause de tout ça. Et oui ! C'est un cri du cœur, le cinéma coréen à assez de mal à faire parler de lui comme ça alors il ne peut pas se permettre d'accepter de tels films médiocres !

Mention spéciale à l'échange de regard sur rythme d'electro foireux qui donne l'impression que deux flambys se regardent en chiens de faïences.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 813 fois
4 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de CREAM The Man from Nowhere