L'orange c'est la santé ! (pas comme le travail)

Avis sur The Mask

Avatar Oskar Newon
Critique publiée par le

Stanley Ipkiss (me forever) est employé de banque à Edge City. C'est un chic type selon sa collègue, une femme qu'il aimerait bien entreprendre mais il est timide. Il a un chien mignon et intelligent qui s'appelle Milo. S'il devait lui dédier un endroit, ça serait « l'Avenue de Milo »

Alors que l'orage éclate dehors, une jolie blonde en robe rouge, du genre volcanique avec tout ce qu'il faut là où il faut, entre dans la banque. Elle souhaite ouvrir un compte mais elle ne sait pas trop comment faire. Elle s'assoit, comme par hasard, devant le bureau d'Ipkiss qui tente, maladroitement, de la conseiller. Elle lui fait un numéro de charme qui lui permet de détourner l'attention d'Ipkiss pour filmer les lieux, à l'aide d'une petite caméra dans son sac à main, afin de renseigner son petit ami, le méchant mafieux Dorian Tyrell, qui projette un cambriolage.

Le soir, Ipkiss veut entrer dans le nouveau club à la mode, le Coco Bongo, mais il se fait éconduire violemment par le mec de l'entrée qui est du genre rustre. Alors, il rentre chez lui, laissant son meilleur ami s'amuser à l'intérieur avec deux jolies filles. Sa voiture, qui est une véritable épave, tombe en panne au milieu d'un pont. Il est dépité, rien ne lui sourit. Il regarde alors la rivière et voit un corps flotter. Il se précipite pour porter secours... à des branchages. Il trouve un masque en bois qui ne paye pas de mine et cette découverte fortuite va changer le cours de son existence.

Ce masque le transforme en personnage de cartoon, lui qui adore Tex Avery. Un personnage au visage vert, capable de toutes les extravagances. Il peut, par exemple, changer de costume en un clin d'oeil, plus vite qu'Arturo Brachetti.

Il va alors cambrioler la banque avant l'équipe du casse de Tyrell, danser de façon endiablée et séduire Tyna Carlyle au Coco Bongo. Ce masque va également lui attirer des ennuis car Tyrell en a après lui ainsi que le lieutenant Kellaway qui devine rapidement que c'est lui qui se cache derrière le masque et qu'il est, par conséquent, l'auteur du casse (à cause de son pyjama moche).

Un comédie qui m'avait bien fait rire à l'époque et qui fonctionne encore. Le chien est vraiment très mignon. Jim Carrey trouve ici un rôle à sa démesure et à son jeu cartoonesque. Cameron Diaz est superbe. De la musique sympathique, des répliques cultes, dont une histoire de fourchette et de raviolis (ça donne faim). Un film dans lequel tout le monde s'éclate, à la queue leu leu !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 321 fois
1 apprécie

Oskar Newon a ajouté ce film à 1 liste The Mask

Autres actions de Oskar Newon The Mask