Affiche The Master

Critiques de The Master

Film de (2012)

L'illusoire rencontre

Après « Magnolia » ou « There will be blood », Paul Thomas Anderson s’est peu à peu forgé une réputation de cinéaste indépendant reconnu par la critique (Ours d’or et d’argent à Berlin ou les deux Oscars en 2008). « The Master » marque le retour de l’Américain après cinq années d’absence, précédé d’une foule de nominations et de prix dans divers festivals cinématographiques dont on retiendra... Lire la critique de The Master

25 8
Avatar potaille
5
potaille ·

acte manqué ?

J'aurais aimé sincèrement dire du bien de The Master . Je suis un admirateur du travail de Paul Thomas Anderson depuis Boogie Nights, premier film stupéfiant qui aurait pu etre signé scorcese sans que personne de trouve rien à redire . Magnolia et There will be blood étaient eux aussi des monuments dans des styles différents qui font que j'attendais the Master depuis des mois . D'autant que le... Lire la critique de The Master

24 1
Avatar ldekerdrel
3
ldekerdrel ·

Minus et Cortex

Adversité, confrontation, domination, soumission, chaque parcelle de The Master s’annonce comme la dissection clinique de la notion même du couple, qu’il soit façonné par l’amour, la complicité intellectuelle ou bien la souffrance. Quoi de plus naturel alors qu’un duel au sommet, le combat mental que se livrent deux acteurs ayant déjà prouvé, à maintes reprises, leurs capacités à faire corps... Lire l'avis à propos de The Master

11 4
Avatar oso
6
oso ·

Un Phoenix renaît toujours de ses cendres.

Quel retour en fanfare pour Joaquin Phoenix! Après sa pseudo fin de carrière, il signe un retour très largement remarqué devant la caméra. Son talent fou fait froid dans le dos en nous livrant une IMMENSE prestation. Un Joaquin totalement psychotique. Honnêtement, s'il n'obtient pas l'oscar du meilleur acteur le 24 février prochain, je ne comprend plus rien. Seul Daniel Day-Lewis peut faire... Lire la critique de The Master

9 2
Avatar Sawyer17
6
Sawyer17 ·

Secte & drugs & alcohol

"The Master" est ma première incursion dans l'oeuvre du Paul Thomas Anderson, n'ayant eu l'occasion de voir aucun de ses autres films - dont je n'entends que du bien. Le sujet, l'accueil à la Mostra et la réputation de celui-ci me donnaient toutefois une énorme hâte de le voir, que j'ai fini par exaucer tout à l'heure. Les premières séquences sont à couper le souffle : inventivité de tous les... Lire l'avis à propos de The Master

8 3
Avatar Krokodebil
7
Krokodebil ·

Master System

C'est certain Anderson est parmi les plus grands artisans actuels du 7ème art, ça pue la classe et la maîtrise, les plans sont à tomber, les mouvements sont pleins de grâce, les lumières sont magnifiques et même la musique a de l'allure. Les acteurs.. superbes. Seymour Hoffman flamboyant, déroutant, nous tricote un personnage d'ogre absurde et fanatique pervers à la sexualité mystérieuse.... Lire la critique de The Master

9 3
Avatar Woopo
7
Woopo ·

L'abîme

The Master est un peu le versant cérébral de l’épidermique Martha Marcy May Marlene. Deux approches complémentaires du mécanisme d’endoctrinement. Si le film de Sean Durkin évoquait surtout les conséquences, celui de Paul Thomas Anderson s’interroge sur les commencements. Création d’un mouvement sectaire (ici la Scientologie, jamais nommée mais souvent évoquée de manière détournée) et... Lire l'avis à propos de The Master

7
Avatar Ed-Wood
9
Ed-Wood ·

Mastermind

En 2012, le grand cinéaste, pur inventeur d'histoires uniques, Paul T. Anderson, passe un cap dans sa filmographie. En effet, le créateur de films osés comme Boogie Nights, poétique comme Lire l'avis à propos de The Master

12 10
Avatar мс³
10
мс³ ·

Master & Commander

The Master comporte plusieurs clefs pour entrer dans le film : à la fois film historique, documenté et presque d'investigation sur la naissance d'un mouvement sectaire qui deviendra une véritable institution ; le film est aussi le récit picaresque d'un homme cherchant à utiliser son sexe et enfin la transposition de la relation metteur en scène / acteur. Film concept un peu lourdingue donc ?... Lire la critique de The Master

6
Avatar Martin ROMERIO
9
Martin ROMERIO ·

Critique de The Master par BastienInacio

"Si tu parviens à vivre sans être sous la coupe d’un maître, fais-le nous savoir, tu en serais le premier homme de l’histoire" A travers la fresque épique dans le milieu de la pornographie (« boogie nights »http://youtu.be/8mIOLjF9Yo8) , le film chorale ténébreux (« magnolia »http://youtu.be/0UijGgGC040) et la quête de l’or noir (« there will be blood »http://youtu.be/AVFnSYzzNEA) le cinéma de... Lire l'avis à propos de The Master

6
Avatar BastienInacio
9
BastienInacio ·