Affiche The Master

Critiques de The Master

Film de (2012)

Critique de The Master par BastienInacio

"Si tu parviens à vivre sans être sous la coupe d’un maître, fais-le nous savoir, tu en serais le premier homme de l’histoire" A travers la fresque épique dans le milieu de la pornographie (« boogie nights »http://youtu.be/8mIOLjF9Yo8) , le film chorale ténébreux (« magnolia »http://youtu.be/0UijGgGC040) et la quête de l’or noir (« there will be blood »http://youtu.be/AVFnSYzzNEA) le cinéma de... Lire la critique de The Master

6
Avatar BastienInacio
9
BastienInacio ·

un cinéma brillant, mais âpre au goût

Depuis Boogie Nights et Magnolia, les deux films extraordinaires qui le propulsèrent au sommet artistique d’Hollywood, Paul Thomas Anderson n’a cessé de nous proposer un cinéma certes brillant, mais âpre au goût. Et c’est dommage. Si Boogie Nights était un film passionnément humain, Magnolia une découpe chorale de la famille américaine, Punch Drunk Love marque le début d’un cinéma andersonien... Lire la critique de The Master

6 2
Avatar ludovico
7
ludovico ·

Critique de The Master par Patrick Braganti

Malgré sa longueur et sa densité indéniable, la force apparente de son histoire, il reste à la sortie une curieuse impression que rien de ce qui a été vu ne s'est durablement gravé sur la rétine, encore moins dans le cerveau. En fait, j'éprouve toujours le même problème avec le réalisateur Paul Thomas Anderson : ses personnages souvent outranciers et mégalomanes ne m'intéressent pas et, pire... Lire l'avis à propos de The Master

17
Avatar Patrick Braganti
3
Patrick Braganti ·

C'est l'histoire de deux pers... ZZZZZzzzzZZZZZzzzZZZZ

"Il pourrait bien obtenir un oscar pour sa composition intense qui lui a valu d'être comparé à Marlon Brando par la presse américaine." 20 minutes. Je crois que la seule chose que j'ai aimé dans ce film, c'est uniquement le titre. Rien de plus. Ce qui est assez paradoxale c'est que ce film arrive à nous endormir, tout en nous captivant. Enfin vraiment, j'aimerais qu'on m'explique comment... Lire la critique de The Master

8 2
Avatar Clément Mazars
2
Clément Mazars ·

Le fou est un roi qui s'ignore

J'ai pu lire que Anderson s'était inspiré de la scientologie pour faire ce film. Soit. Je m'en fous un peu de ce genre de connexion. Du moins, pour le premier plan. Ce qui m'intéresse avant tout c'est de savoir si le film se tient en soi. Après, les liens que l'on tissera ne feront que renforcer le projet (ou le démolir davantage). "The Master" ne m'a pas autant séduit que les... Lire l'avis à propos de The Master

7 1
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·

Est-ce l’histoire....?

L’opacité. Cette qualité qui donne au cinéma une richesse et un pouvoir incomparables. Les films les plus passionnants sont souvent ceux qui ne nous disent pas tout dans leurs images. Les films qui se dérobent, se déguisent, dérivent et ne martèlent pas un sens, ou pire un message. Bref, ceux qui cherchent à nouer un dialogue sans nous adresser d’indications criardes. On dirait comme ça que ce... Lire l'avis à propos de The Master

3 1
Avatar Pepito-Bleu
6
Pepito-Bleu ·

Paul Thomas Anderson : He is the Master

Après le chef-d'oeuvre incontestable qu'était There Will Be Blood, c'était avec une certaine impatience que l'on attendait de voir le nouvel effort de Paul Thomas Anderson. Soyons clairs, The Master reste en dessous du western moderne réalisé en 2007 par le réalisateur américain, qu'il était très difficile d'égaler. Mais tout de même quel film ! Malgré un rythme assez lent, qui pourrait déplaire... Lire l'avis à propos de The Master

6 2
Avatar Alicia Arpaïa
10
Alicia Arpaïa ·

Critique de The Master par Jben

Un peu à l'image de ce mystique difficile à lire qu'est Lancaster Dodd, The Master est un cas pour le moins étrange. Réalisateur depuis longtemps passé du statut de prometteur à aguérri, Paul Thomas Anderson démontre ici une maîtrise esthétique et technique vertigineuse. Magnifiquement sublimé par un format 70mm pertinemment mis à profit, The Master est une prouesse visuelle : minimaliste et... Lire l'avis à propos de The Master

6 1
Avatar Jben
5
Jben ·

Critique de The Master par Le Blog Du Cinéma

- « C’était vraiment très beau », commence l’un de nous au générique de fin – « Mais long », ose l’autre – « Mais beau » – « Mais long » - « … » – « Ça parlait de quoi au fait ? » The Master, ce serait l’histoire d’un garçon et d’une Nation. Leurs destins mêlés s’éclairent l’un l’autre. Tous deux paumés dans les années 50 de l’après-guerre, traumatisés. Freddie Quell (Joaquin Phoenix) est un... Lire la critique de The Master

4
Avatar Le Blog Du Cinéma
8
Le Blog Du Cinéma ·

Envoûtant et passionnant.

Difficile d'établir une critique de ce film résolument surprenant. Après le très sérieux et dramatique There Will Be Blood, Paul Thomas Anderson retrouve un peu la folie de son Punch-Drunk Love. Notamment grâce à la présence magistrale de Joaquin Pheonix, qu'on retrouve 4 ans après sa sublime prestation dans Two Lovers. Joaquin Phoenix incarne ici Freddie Quell, ancien soldat marqué... Lire l'avis à propos de The Master

4
Avatar badgone88
8
badgone88 ·