👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

The Master par Christophe Wante-Mandret

Et bien pour moi qui suis aussi un fan de PTA (incroyable "Magnolia" quelle cruelle déception. un film plat sans aucune aspérité ni fil conducteur. on ne sait ou il nous emmène et ça traîne. avec des acteurs de cette trempe et u sujet pareil il avait largement de quoi faire mieux. mais qu"a t il fait de son talent?
wante-mandret
4
Écrit par

il y a 9 ans

The Master
Bex
6
The Master

Critique de The Master par Bex

Si j'écris cette critique, c'est bien plus pour tenter de clarifier mon sentiment vis-à-vis du film que pour réellement lui accorder sa vraie valeur. En effet The Master est le genre de film très...

Lire la critique

il y a 9 ans

91 j'aime

9

The Master
Anyo
9
The Master

Confrontation Mutuelle

Paul Thomas Anderson peaufine son art de film en film. Après la frénésie de ses débuts et de ses films chorales tous impregnés d'une insouciance formelle manifeste, le cinéaste américain semble...

Lire la critique

il y a 9 ans

85 j'aime

6

The Master
guyness
6
The Master

La voie de son maître

Impossible de parler de ce film sans en dissocier absolument la forme souvent somptueuse, du fond pour le moins déroutant, pour ne pas dire abscons. The Master, haute définition La (grande) forme...

Lire la critique

il y a 9 ans

45 j'aime

9

La Résurrection du Christ
wante-mandret
8

il était une belle foi !

A ceux qui recherchent des péplums et films bibliques boursouflés d'effets spéciaux, de bruits et de fond vert passez votre chemin! Voici un film qui tout en respectant les règles du genre, y...

Lire la critique

il y a 6 ans

9 j'aime

2

Dans la forêt
wante-mandret
2

L'ennui du chasseur

Le jeu et la voix "léautesques" d 'Elkaïm aurait pu parfaitement convenir à un film 'fantastique' à la française. Mais zut c'est à la française qui ne va pas. On ne sait toujours pas faire. Croire...

Lire la critique

il y a 5 ans

6 j'aime

Other People
wante-mandret
6
Other People

Douce chronique d'une mort annoncée.

Quitte à en faire huiler certains, je n'ai pu m'empêcher en regardant ce film de penser à "La gueule ouverte" de Pialat. Mais ici, la petite ville de province du début des années 80 s'est transformée...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime