The Master, ou la parfaite maîtrise de l’ennui

Avis sur The Master

Avatar Kimekie Duke
Critique publiée par le

Rien depuis There will be blood, un casting enthousiasmant : Philip Seymour Hoffman et Joaquin Phoenix, dont on attendait le retour avec impatience depuis l’arnaque du soi-disant faux documentaire « I’m still here », bref, tous les éléments étaient réunis pour rendre alléchant « The Master », le nouveau film de Paul-Thomas Anderson. Je me suis donc précipitée à l’UGC Rotonde dès le jour de sa sortie pour découvrir… 40 minutes magistrales, suivies d’un profond ennui de 97 minutes.

Le maître, c’est Philipe Seymour Hoffman : il dirige une secte, composée majoritairement des membres de sa famille élargie et de Freddie, personnage tout autant cassé qu’incontrôlable, interprété par Joaquin Phoenix. Le film s’intéresse au rapport dominant / dominé du couple Phoenix – Hoffman, enfin pas que… Alors qu’il tenait un sujet passionnant et des acteurs de talent, le réalisateur perd son temps (et gaspille le notre) en s’appliquant à mettre en scène la théorie fumiste du maître par une abondance de scènes démonstratives : séances d’hypnose, interrogatoires, expériences sociologiques, etc. Lassant.

Ajoutez à cela des rôles à oscar : un Joaquin Phoenix avec la bouche de travers se tenant courbé et portant un pantalon remonté jusqu’à la poitrine, et un Philip Seymour Hoffman charismatique devenant tout rouge dès que quelqu’un s’avise de lui faire une remarque… et tout ceci devient rapidement insupportable.

Paul-Thomas Anderson ne semble pas douter une seconde de son talent et, en ce sens, fait preuve d’un positionnement à la Terrence Malik : une suite de plans techniquement parfaits sans liant ni grand sens, ni rythme. Sa mise en scène pontifie tout autant que le personnage du film, et les bonnes idées sont en général reprises deux fois, histoire que personne ne passe à côté du talent magistral du maître Anderson.

En conclusion, si vous avez envie de voir du Paul-Thomas Anderson, autant revoir There will be blood ou Magnolia, ce sera plus intéressant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 177 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Kimekie Duke The Master