Critique Cinéma #14 : The Neon demon

Avis sur The Neon Demon

Avatar Jérémy Raikou
Critique publiée par le

Alors à la base je devais faire une critique sur Hot fuzz pour continuer mes critiques sur la trilogie corentto , mais j'ai plutôt décidé de parler aujourd'hui de the neon demon car j'ai un bon paquet d'idées pour une critique ... et elles doivent en sortir ! The neon demon est donc un film sorti en Juin 2016 , c'est un thriller réalisé par Nicolas Winding Refn et c'est aussi le premier film que je voit de ce cher monsieur ^^' ( pas vu par exemple drive , only god forgives ou la trilogie des pusher) , et malheureusement je n'ai pas pu le voir en salle de cinéma , et j'ai donc du attendre la sortie en blu ray pour le voir , quesqu'en j'en ai pensé ? Un film très ... spécial , intriguant et déroutant à la fois !

Le film raconte donc l'histoire de Jesse , une jeune fille de 16 ans qui rêve devenir mannequin à Los Angeles . Et elle peut se le permettre car elle est mignonne à croquer ! Son physique pur , sa beauté naturelle attire tout les regards en bien comme en mal , elle sera la proie des personnes , Hommes et Femmes , que ce soit dans le monde du mannequinat ou non qui veulent se l’accaparer , surtout les femmes en fait qui voient en elle quelque chose de sublime , de pur , de dangereux . Le scénario ne se réduit qu'a ça et la j'attaque directement le film à ce sujet : le manque de profondeur du scénario pose problème . En effet , le film paraitra creux aux personnes qui ne sont pas habitué à ce genre de films assez spéciale ( ou alors est ce tout simplement le style de Refn , je ne pourrai dire ) et pourront vite se lasser . Moi même qui suit assez patient et indulgent envers les films de ce genre , j'ai regarder 3-4 fois mon portable pour voir si le film avançait réellement car un bon paquet de scènes semble assez creuse et c'est bien dommage ! The neon demon aurait mérité un approfondissement , un peu plus de contenu pour qu'il paraisse moins vide , ce qui est d'ailleurs , à l'image de la '' beauté '' que ce font les gens d'aujourd'hui , c'est à dire que visuellement d'ailleurs , le film est esthétiquement beau , et les actrices et certains décors ne font qu'accentuer le plaisir des yeux mais sonne creux si on ragrde de plus prés( quand je parle d'idée de la beauté , je parle seulement de certaines personnes qui se font une idée superficielle de la beauté bien sur , je ne met pas TOUT LE MONDE dans le même panier ^^ ).

Au niveau des points positifs , je viens de le dire mais , le film est vraiment jolie à regarder : que ce soit les décors , les mannequins , ou certaines mises en scènes et jeu de couleurs prouvent un travail soigné de l'équipe de Refn . Les acteurs jouent plutôt bien leur rôle . Je dois bien avouer que Elle Fanning ( Jesse, '' l’héroïne '' ) maitrise son rôle de la femme enfant et j'ai donc été particulièrement étonné par son jeu d'actrice du haut de ses 18 ans ( même si c'est pas un truc de ouf non plus . J'ai d'ailleurs été choqué de voir qu'elle avait 18 ans :p ) . Par contre un truc qui m'a perturbé c'est le fait que tout le monde dans le film soient troublé par sa beauté naturelle . Ce n'est qu'un avis personnel mais je trouve que Fanning est très mignonne sans pour autant être la plus belle femme du monde , à moins que l’exagération fasse partie des codes des films de Refn ? Dans ces cas je n'ai trop rien à dire . J'ai particulièrement apprécier Jena Malone ( Ruby , la maquilleuse ) qui elle aussi maitrise son rôle par ses expressions faciales et par sa crédibilité , chapeau ! D'ailleurs un autre point fort du film se trouve etre la bande son qui est excellente , sans etre mémorable , sauf pour un thème , the demon dance ! ( le thème que l'on entend au début lors de la fete privée ).

Et la je fait une grosse parenthèse sur le thème et je vous propose ici une théorie sur ma compréhension du film grâce à ce thème , je spoil aussi la fin , tention :p .

Le thème the demon dance ( la danse du démon ) résume à l'écoute le film en lui même , ou plus précisément le personnage de Jesse . Le thème est tout simplement un ovni , une mélodie étrange et fascinante à la fois comme on en entend dans les pubs de parfum ( ce qui concorde d'ailleurs avec le thème du mannequinat , et donc de la beauté omniprésent dans le film ). Le thème commence donc avec des sonorités '' légères '' puis débute réellement , ce qui correspond aux timides débuts de Jesse dans le milieu avec son premier shooting ou elle porte une robe bleue . Le son devient plus lourd et continue puis l'on arrive à un arrêt marqué par d'autres sons , des sons en 3-4 mouvements qui correspond au moment ou elle pose nue devant le fond tout blanc et le photographe le plus pédophile que j'ai vu ( ou alors es t’il simplement à fond dans son métier et veux le meilleur de ses modèles ? Mais la première option est surement la plus cohérente :p). Le thème continue et devient plus entrainant , on y voit un parallèle avec le défilé en sous vêtements et ou Jesse '' écrase '' ses concurrentes dont une en particulier , ce qui renforce le pouvoir d'attraction .Le thème prend alors de l'ampleur et prend alors des sonorités plus régulière , plus entrainante ,comme une sorte de battements de cœur , celui d'un démon enivrant et dansant devant des concurrentes déjà dépassée , comme nous le montre la scène avant le défilé avec les robes ou l'on voit Jesse assise sur le siège d'une autre mannequin puis la scène ou Jesse se fait un trip durant le défilé ou elle voit une étrange triforce qui correspond bien sur à sa pleine prise de conscience de son pouvoir d'attraction .S'en suit alors la '' transformation '' de Jesse ou elle ne ressemble plus du tout à ce qu'elle était avant ( je parle au niveau de ses vêtements de son maquillage et de son comportement ) marqué dans la musique par un changement de rythme . Le thème reprend un rythme régulier et continue comme sa jusqu'à prendre des sonorités un peu plus rapproché , comme un démon au bout de son souffle , ceci correspond à la fin du film ou Jesse est traquée dans le manoir par Ruby et les autres Mannequins et ou elle est jetée dans la piscine vide . D'ailleurs il ya une certaine notion du vampirisme dans le film qui se concrétise par le fait que Ruby et ses deux complices ont probablement ''bouffée'' la pauvre démone , et que Ruby prenne un bain de sang et que les deux complices prennent une douche de sang de leur victime pour s'en approprier la beauté qui était devenue dangereuse , et qui l'est toujours quand on voit qu'une des deux mannequins n'arrive pas à digérer Jesse et que l'autre est tout de suite repéré par le photographe pédophile , preuve de l'effrayant pouvoir d'attraction du démon de néon :)

J'espère que cette analyse ne vous as pas paru comme de la branlette intellectuelle car ce n'est pas le cas , je ne fais bien sur que partager ma compréhension envers ce film .

Conclusion : puisant son inspiration dans les films d'horreurs classique comme Carrie au bal du diable , dans les plans symétriques et symboliques de Stanley Kubrick et dans le monde froid , étrange et impitoyable du mannequinat , Nicolas Winding Refn nous livre un ovni , un film étrange qui as de bonnes qualités mais un contenu assez creux qui me fait penser que je ne sais même pas si j'aime ou non ce film ( c'est la première fois que sa me fait cette effet ) ,à ne pas mettre devant tout les yeux ! A voir par curiosité donc .

The Demon Dance

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 293 fois
3 apprécient

Jérémy Raikou a ajouté ce film à 5 listes The Neon Demon

Autres actions de Jérémy Raikou The Neon Demon