Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Le train de l’ennui ( spoilers)

Avis sur The Passenger

Avatar SpiderVelvet
Critique publiée par le

Je suis incroyablement déçu de la probable dernière collaboration entre Collet-Serra et Liam Neeson.

Depuis quelques années, Liam Neeson s’est auto relégué dans la catégorie film d’action malgré son age, et c’est tout à son honneur. Il a fait de bons films, comme le premier taken, mais aussi pas mal de films sans saveurs. J’avais apprécié Non stop, qui était une sorte d’hybride action à tendance policière à la agatha christie. The passenger c’est carrément ça. On est dans une intrigue à la Agatha christie, en lieu clos, et il y a de l’action. Seulement c’est très mal géré et c’est franchement pas top.

La scène d’ouverture du film est par contre vraiment excellente. L’OST thème de The Passenger est vraiment bien conçue, rien à redire de ce coté là. On voit donc Michael, un cadre en assurance depuis 10 ans à New York, qui prend chaque jour depuis 10 ans un train avec de multiples arrets. Donc en 10 ans, il voit des gens chaque jour, comme Jonathan Banks ( mike dans breaking bad), il discute c’est la routine.

Un jour Michael se fait virer. Il va boire un verre avec son meilleur pote flic, qui lui raconte une étrange histoire de suicide d’un autre cadre. Puis il reprend le train. Soudain une jolie femme, qui vient s’assoir à coté de lui, Joanna, lui propose un jeu. Il y a un passager dans ce train qui n’est pas habituel, et il transporte un sac avec un objet volé. Si Michael trouve le passager, il empoche 100 000 dollars.

Joanna descend et Michael va chercher l’argent, qu’il prend. Et le jeu commence. A chaque station, michael va etre menacé au téléphone par la femme, qui apparement à le bras long, et qui n’hésite pas à faire assassiner les gens qui sont des obstacles. Ainsi, quand michael demande de l’aide à son pote Jonathan, paf, il se fait assassiner.

Michael se trompe de passager ? Paf il se fait assassiner. Au début c’est vraiment plaisant à regarder. Il y a vraiment de bonnes idées. De meme on ne sait pas trop si c’est vraiment un jeu ou un test psychologique qu’il subit. On comprend très vite que Michael est victime d’une conspiration.

Entre temps, entre chaque investigation, il y a une petite scène de baston par ci par là, et c’est un peu « too much ». Michael est simplement censé etre un cadre en assurance, et pourtant, il se bat quand meme pas mal. Bon néanmoins, par rapport aux films précédents, Liam Neeson encaisse plus les coups qu’il n’en donne, et dans un certain sens c’est logique, le personnage n’étant pas Rambo.

Il y a ce passage intéressant, ou Liam Neeson doit se cacher avec un cadavre dans une trappe sous le train, et le train recommence à démarrer, c’est assez fun. Par la suite, il va continuer son investigation et c’est là que le film commence à se planter. Il y a zéro surprises. Vraiment. Il y a un passager « méchant » dans le train, j’ai deviné tout de suite qui c’était tellement c’était cliché. Ça donne lieu à une nouvelle scéne de baston assez WTF, mais distrayante.

Par la suite le personnage va péter un cable, et devenir finalement une sorte d’enqueteur extreme, qui veut trouver ce passager mystère, à tout prix, mais qui néanmoins refuse de le tuer. Et evidemment le passager mystère c’est ce personnage aperçu brièvement au début, qu’on a vu que deux fois. Je trouve que les twists sont nazes.

Par la suite, le train déraille parce que les méchants ont décidé d’éliminer tout le monde, parce que c’est un complot gouvernemental ect ect en lien avec évidemment le suicide du cadre dont parlait le flic au début à Michael. Et évidemment, cerise sur le gateau, le flic meilleur pote de Michael est le grand méchant de l’histoire hein. Tellement un truc facile. Car au final il est pas un instant menaçant. Putain vous avez Vera Farmiga qui joue un peu une sorte de femme fatale manipulatrice et à l’écran on la voit deux fois, 5 minutes de présence physique et peut etre 5 minutes de voix.

La scène d’action de fin est un gros cliché, c’est mal filmé, le combat final contre le méchant est finalement le coup classique du « les passagers s’associent tous avec Michael pour le battre ». Michael sort du train, happy end classique et meme un flic vient lui proposer un job de détective.
Et c’est là que tu sens que ça peche. Depuis le début, on te dit que c’est un complot gouvernemental de fou. Genre comment Michael arrive à s’en sortir ? Y a pas qu’une seule taupe dans le complot.

De meme, Vera Farmiga est finalement juste un rouage dans la manipulation. Elle le dit très bien elle meme, elle bosse pour des gens puissants. A la fin, la fille est évaporée dans la nature. Et en soi, y avait pas besoin de la montrer se faire arreter par Michael à la fin du film ( car oui il s’est reconverti en détective). D’autant plus qu’on la présente comme le cerveau principal des crimes, que bla bla michael a réussi a résoudre toute la conspiration et Happy end.

C’était pas bien. Je suis désolé mais c’est pas un bon film. Une sorte d’hybride action policier dégueulasse, et je pense qu’il fallait plus rester sur du policier tendance action que de l’action tendance policière. Y a quelques trucs qui sauvent le film du naufrage, un peu d’humour, cette scène d’ouverture au début, le premier tiers du film prometteur et la baston qui reste distrayante. Mais le reste...Putain je suis déçu. J’aurais du voir le crime de l’orient express.

Récapitulatif

Pts positifs
Scène d’intro
Ost
Premier tiers du film intéressant

Pts négatifs
Scénario à la con
Cousu de fil blanc
Twist ultra prévisible
Action parfois mal filmée
Clichés
Vera farmiga, peu exploitée

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1758 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de SpiderVelvet The Passenger