Une oeuvre qui prend fortement aux tripes !!!

Avis sur The Phenix City Story

Avatar Plume231
Critique publiée par le

L'introduction d'une petite dizaine de minutes, qui met en scène un véritable journaliste de télévision qui interviewe quelques-unes des véritables personnes qui ont été touchés de près par les événements qui vont être contés par la suite, n'est pas franchement utile mais a le petit mérite de l'originalité.

Par contre, la suite vaut incontestablement le détour. D'autant plus que Phil Karlson a l'intelligence de faire monter l'intensité progressivement.

Ça commence doucement. A part diriger une salle de jeu où les jeux sont truqués, il n'y a l'air d'avoir rien à reprocher à celui qui va être le grand méchant de l'histoire. Celui-ci a l'air bien sympathique en saluant poliment certains de ses clients (ou de ses pigeons, c'est selon... !!!), en se montrant bienveillant avec une de ses jeunes et jolies employées, en plaisantant avec une vieille dame dans la rue, en ayant un entretien courtois avec son pire ennemi... mais à partir de là on sent le malaise...

Malaise qui va monter petit à petit quand on va s'apercevoir qu'on aura le droit aussi à des passages à tabac devant des policiers qui ne lèvent pas le plus petit doigt avant que la colère explose véritablement à partir du moment où une gamine noire sera tuée de sang froid... Le sentiment de révolte va alors prendre fortement le spectateur aux tripes et ne va plus le lâcher jusqu'à la toute dernière seconde. Il faut bien dire que niveau de l'intensité, on en a une sacrée dose...

Et niveau violence, je ne crois pas qu'il existe d’œuvres plus violentes dans les années 50 que celle-ci. Par la suite dans le cinéma, la violence sera montrée d'une manière plus crue mais pas d'une manière aussi forte. Ce qui fait ne rendre que plus remarquable l'intelligence du scénario où au final les combattants contre le Mal vont choisir difficilement (et c'est compréhensible !!!) une autre solution que la violence pour combattre la violence.

Un film brut de décoffrage, qui ne laisse pas intact... un film remarquable...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 312 fois
1 apprécie

Autres actions de Plume231 The Phenix City Story