Affiche The Place Beyond the Pines

Critiques de The Place Beyond the Pines

Film de (2013)

Schenectady

Faut la comprendre, la signification du titre quand même : j'ai eu beau regarder, j'ai pas vu des masses de pins dans ce film. C'est en fait parce que Schenectady (le nom du bled dans l'Etat de New York où se passe l'action) veut en fait dire "the place beyond the pines" en langue Mohawk. Avouez qu'ils sont allé chercher ça loin. Cianfrance réussit un film valable, en dépit de quelques plans... Lire la critique de The Place Beyond the Pines

3
Avatar Syryatsu
7
Syryatsu ·

un cinéaste est en train de naître

Attention, un cinéaste est en train de naître. Voire même, un cinéma (le cinéma indépendant) en train de renaître. Dans la veine de Martha Marcy May Marlene (tourné dans ce même état de New York), de Blue Valentine, de Cogan : Killing Them Softly, The Place Beyond the Pines est un cinéma qui ne renonce à rien : ni à raconter l’Amérique telle qu’elle devient, ni à filmer une esthétique qui... Lire l'avis à propos de The Place Beyond the Pines

4 1
Avatar ludovico
8
ludovico ·

Au delà des pins, les vies se croisent

The Place Beyond the Pines, réalisé par Cianfrance que je ne connais définitivement pas et avec en tête d'affiche Ryan Gosling est tout de même un film intéressant. Assez long, on regarde des personnages confrontés à leur morale et ce qu'ils doivent en faire. Pour commencer vais faire une critique sans spoiler rien. Certes, le film est assez long et ça se ressent, ça je peux pas le nier, mais... Lire l'avis à propos de The Place Beyond the Pines

3 2
Avatar SpyRiteFr
8
SpyRiteFr ·

Cianfrance dans la cour des grands

Remarqué par le troublant Blue Valentine il y a deux ans, le réalisateur indépendant américain Derek Cianfrance confirme tout le bien que l’on pensait de lui avec The Place Beyond the Pines. Pourtant, le sujet du film était pour le moins dangereux : une fresque tragique géante de 2h30, découpée en trois actes et sur deux générations, ayant pour thématique récurrente la paternité, de quoi... Lire la critique de The Place Beyond the Pines

3
Avatar Alicia Arpaïa
9
Alicia Arpaïa ·

Critique de The Place Beyond the Pines par TiGon

La retranscription d’une sensation, d’un sentiment ou d’un ressenti par l’image et le son est une tâche bien difficile. Ce qui peut paraître dommage à première vue ne l’est en fait pas tant : si ce n’était pas le cas, le monde passerait son temps au cinéma et les films seraient la drogue légale la plus consommée au monde. Leur description écrite l’est cependant tout autant mais je vais essayer... Lire la critique de The Place Beyond the Pines

3
Avatar TiGon
9
TiGon ·

Critique de The Place Beyond the Pines par Syldarion

Un film qui veux trop raconter. Les événements narrés s'étendent sur une quinzaine d'année, et malheureusement je n'ai pas trouvé le film suffisamment bien structuré pour pouvoir rendre cohérente et attractive cette -longue- histoire. Le film souffre je pense d'ellipse trop nombreuses, du à la longueur des événements racontés, et cela nuit grandement à l'immersion. Bien souvent, ça va trop vite... Lire la critique de The Place Beyond the Pines

3
Avatar Syldarion
6
Syldarion ·

Critique de The Place Beyond the Pines par BenoitA

Film qui veut en faire beaucoup trop. Première partie intéressante. Les deux autres beaucoup moins. Bradley Cooper ne transmet rien. Ce mec est vide, complètement vide. Quand on pense que, enfin, ça va partir un peu en vrille (apparition du personnage de Ray Liotta). Bah non. Quenelle. Toute la tension retombe aussitôt due à une mise en scène et un scénar' complètement pauvre. Vaut juste le coup... Lire l'avis à propos de The Place Beyond the Pines

3 3
Avatar BenoitA
2
BenoitA ·

Têtes blondes, pines hochets ; têtes brunes, pines matraques

Avec la notation en point de mire, voir un film c'est souvent se formaliser dans une théorie du bien ou du mauvais, de l'évaluation à tout moment, à chaque coin de virage. Avec Drive, on pouvait frôler le dérapage, mais l'alchimie était assez bien négociée pour que ça passe. Là, quand l'entourage côté gauche est dubitatif, on y croit, puis on hésite, puis on laisse tomber. Ce qui correspond... Lire la critique de The Place Beyond the Pines

3 2
Avatar Adrast
5
Adrast ·

Critique de The Place Beyond the Pines par Selenie

Après son premier long-métrage, le très beau "Blue Valentine" (2010) Derek Cianfrance retrouve son acteur Ryan Gosling... Mais cette fois-ci, n'en déplaise aux fans et pour faire mentir l'affiche, Ryan Gosling n'a ici qu'un second rôle... Le film raconte les destins de deux familles sur près de 20 ans, le scénario est lui bien découpé en trois segments. Tourné dans les lieux naturels de la... Lire l'avis à propos de The Place Beyond the Pines

3
Avatar Selenie
8
Selenie ·

The Place Beyond The Disappointment

Bon j'apprends à personne que le film forme un triptyque à lui tout seul. Donc trois histoires sur 15/16 ans (me semble-t-il) qui ont des liens évidemment bien que les deux dernières histoires ne sont autres que les petites soeurs ratées de la première. En première partie nous avons au départ Luke (Ryan Gosling) cascadeur à moto qui a eu un bébé avec Romina (Eva Mendes) au cours d'une aventure... Lire la critique de The Place Beyond the Pines

3 2
Avatar CoeurdeKing
5
CoeurdeKing ·