Tous forgés par notre ascendance et notre descendance.

Avis sur The Place Beyond the Pines

Avatar Akamaru
Critique publiée par le

Cette saga criminelle ample et ambitieuse se double d'un mélodrame filial souvent poignant. Derek Cianfrance,que l'on avait découvert avec le fougueux "Blue Valentine" confirme son talent de metteur en scène éclectique auscultant la noirceur et la désespérance de l'être humain. "The Place Beyond the Pines" se compose d'un triptyque étalé sur 15 ans(on y suit ainsi le gangster-cascadeur,le policier aux aspirations politiques,et le destin de leur descendance). Cianfrance manie les ellipses avec maestria,mais en perd parfois de vue son thème principal:les rapports filiaux entre père et fils. Il aborde aussi l'hérédité,la fatalité,la repentance dans un film assez singulier,qui rappelle à la fois les gangsters movies de Martin Scorsese et James Gray,mais aussi le cinéma auteuriste des années 50(Elia Kazan,Nicholas Ray). Des références pesantes,mais contournées par un montage habile,qui réserve plusieurs surprises de grande envergure et des personnages très bien écrits,jusqu'aux plus petits seconds rôles. Les deux valeurs montantes d'Hollywood s'y retrouvent enfin,assumant leur statut de sex-symbol contrariés. Si Ryan Gosling,toujours aussi impressionnant dans son mutisme et sa détermination,nous refait le coup de "Drive",Bradley Cooper assoit définitivement sa nouvelle réputation,en flic rongé par les remords et à l'ambivalence profonde. A noter,des images très soignées dans la forêt de l'Etat de New York.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 493 fois
8 apprécient

Akamaru a ajouté ce film à 3 listes The Place Beyond the Pines

Autres actions de Akamaru The Place Beyond the Pines