Pères sévères

Avis sur The Place Beyond the Pines

Avatar SanFelice
Critique publiée par le

Je continue mon exploration du cinéma de 2013, en profitant pour combler mes lacunes du moment. Après des films plutôt décevants, me voici donc lancé à la conquête de The Place beyond the pines. Au bout d'une quinzaine de minutes, je me suis dit que le chemin était balisé, que tout allait se dérouler selon un schéma déjà vu pas mal de fois, et je me suis demandé comment le cinéaste allait remplir les 2 heures restantes.
Diantre ! Moult me plantais-je ! Et que de bonnes surprises dans ce film, qui sait rebondir dans plusieurs directions sans pour autant perdre son unité et sans dérouter excessivement le spectateur !
The Place beyond the pines, c'est avant tout des personnages. Le film est divisé en trois parties à peu près égales et qui tournent, chacune, autour d'un personnage. D'abord, Luke et Avery. Deux personnages qui ont des points communs : à peu près du même âge, ils ont tous les deux un jeune fils.
Mais c'est surtout leurs différences qui va marquer le film. Luke est un paumé, un mec sans famille, sans attache, dont le travail consiste à faire des spectacles de moto dans des fêtes foraines (l'image des motos tournant en rond indéfiniment dans leur cage est très symbolique : il ne va nulle part, il est enfermé et reste toujours à la même place ; comparer à l'image finale...). Travail instable pour une vie instable. Un personnage sans éducation, qui n'a aucune difficulté à faire taire sa conscience quand il rencontre un problème moral.
Avery est l'exact opposé socialement. Fils d'un juge, devenu un honnête policier, marié, père de famille apparemment heureux, bien dans son travail, bien dans sa famille, bien dans la famille, bien dans sa situation de privilégié. Quand le problème moral se pose devant lui, il sait réagir en fonction de sa conscience et en assumer les conséquences.
Le troisième personnage ? Je ne vais pas tout dévoiler, quand même...

Film proposant de belles réflexion sur la morale et les arrangements avec sa conscience, sur l'injustice sociale et ses conséquences sur l'éducation, The Place beyond the pines est aussi un très riche portrait de personnages. La réalisation met l'accent sur les sentiments. La caméra est généralement proche des personnages et parvient à capter leurs émotions. Cela nous permet d'avoir des scènes franchement émouvantes, comme celles qui unissent Luke et son fils.
Peut-être est-ce là d'ailleurs le sujet principal du film. La relation parents-enfants, la responsabilité parentale, ce lien qui unit des adultes avec des enfants et qui peut transformer aussi bien les uns que les autres.
A noter aussi une excellente course-poursuite, vers le tiers du film.

Alors, tout n'est pas d'une grande réussite. La musique est utilisée d'une façon plutôt lourde pour accentuer les scènes, certains dialogues sont un peu lourds également. Mais l'ensemble est agréable, parfois étonnant, globalement bien foutu et émouvant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2921 fois
51 apprécient · 2 n'apprécient pas

SanFelice a ajouté ce film à 5 listes The Place Beyond the Pines

Autres actions de SanFelice The Place Beyond the Pines