Advertisement

T'es un bel enculeur de mamans

Avis sur The Predator

Avatar kwyxz
Critique publiée par le

Shane Black était acteur dans le premier épisode de la franchise, il a décidé de prendre les manettes de ce nouvel épisode. Bizarrement qualifié de reboot par certains, il s'agit pourtant bel et bien d'une suite qui fera référence au détour de quelques dialogues aux épisodes menés par Arnold Schwarzenegger et Danny Glover.

Réalisé donc par Shane black, mené par un casting sympathique (Keegan Michael Key, Olivia Munn, Alfie Allen, Yvonne Strahovski...) et avec un script coécrit avec Fred Dekker (du coup le film est écrit par Black & Dekker vous l'avez ?) les conditions semblaient donc réunies pour que ce nouvel opus redonne à cette série le lustre du premier episode.

Et malheureusement c'est raté.

D'abord parce que ce que l'on attend en premier d'un script de Shane Black, ce sont des dialogues incisifs délivrés par des personnages hauts en couleurs. On n'aura ici trop peu de l'un, et vraiment rien de l'autre. Oh quelques répliques font mouche mais l'on est tellement, tellement loin des saillies redoutables de Kiss Kiss Bang Bang ou de The Nice Guys. La team de bras cassés qui est ici au centre de l'intrigue est présentée lors d'une interminable scène d'exposition, il est impossible de comprendre ce qui motive le personnage d'Olivia Munn du début à la fin du film - sauf si POUR LA SCIENCE est une motivation suffisante de risquer sa peau de cette manière évidemment. Son personnage d'ailleurs est introduit vraiment bizarrement lors d'une scène qui insiste à fond sur les chiens autour d'elle, peut-être histoire d'annoncer d'autres canidés qui auront leur importance par la suite. Certains personnages disparaissent purement et simplement du script, on se demande s'il n'y a pas eu des cuts assez énormes lors du montage, un montage globalement raté et peut-être qu'un director's cut éventuel arrangera un peu les choses...

Point de vue réalisation il y a quelques plans sympa mais c'est globalement assez laid - une scène vers la fin du film m'a fait me demander si je n'étais pas en train de regarder un DTV. Les scènes d'action sont assez brouillonnes, bon point en revanche : ça gicle, c'est certainement le film Predator le plus violent jamais sorti. Le problème c'est que c'est tellement médiocrement filmé que certains passages m'ont rappelé Alien VS Predator 2, autant dire le malaise. Et la fin est un facepalm gigantesque, on voit bien que l'idée est d'introduire une suite mais franchement, si c'est pour en faire une dans ces conditions, autant s'abstenir.

Bref, c'est pas une catastrophe complète, mais c'est quand même non.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2845 fois
40 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de kwyxz The Predator