Contrepoids à la pensée féministe

Avis sur The Red Pill

Avatar Chevalier Petaud
Critique publiée par le

Le féminisme, globalement, c'est cool. Au fur et à mesure des luttes, les femmes ont réussi à obtenir le droit de vote, des moyens de contraception fiables, et bien d'autres choses encore. Aujourd'hui, il est largement reconnu que l'égalité hommes-femmes est un objectif à atteindre, même si les vues diffèrent quant aux critères exacts de l'égalité hommes-femmes. C'est en opposition à ce consensus que le mouvement des Men's Rights Activists se place... avec, comme il était prévisible de le deviner, de violentes réactions de la part de nombreuses féministes.

On peut commencer par reconnaître à Cassie Jaye, réalisatrice de plusieurs films féministes, une honnêteté intellectuelle indiscutable. C'est l'esprit ouvert aux arguments de ceux que nombreuses féministes ont qualité de misogynes, de sexistes et de partisans de la culture du viol qu'elle tente de comprendre la position de ses interlocuteurs. Le documentaire propose une vision plus nuancée du féminisme que celle largement diffusée dans les médias et qui occulte la souffrance des hommes au motif qu'ils sont privilégiés. Ce serait pourtant oublier des statistiques indiquant que les hommes font davantage de métiers à risque, vivent moins longtemps, se voient souvent séparés de leurs enfants après un divorce... Plus impressionnant, la part d'hommes parmi les victimes de violences conjugales atteindrait 40%, sans qu'ils soient pris au sérieux par les forces de l'ordre et sans qu'ils puissent demander un hébergement temporaire car ceux-ci sont réservés aux femmes.

Sans chercher à placer la souffrance des hommes au-dessus de celle des femmes, le documentaire parvient à rétablir une sorte d'équilibre et démontre que finalement, la vision patriarcale de la société fait du mal aux opprimées, mais aussi à ceux qui sont considérés comme des oppresseurs. Au bout du chemin, une solution implicite : continuer la lutte pour l'égalité des sexes, mais en prenant également en compte le côté masculin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1098 fois
5 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Chevalier Petaud The Red Pill