"We're gonna need a bigger boat..."

Avis sur The Reef

Avatar titane
Critique publiée par le

Depuis que j'ai vu le premier Dent de la Mer au centre aéré, à l'époque où ni Saw ni Hostel n'étaient venus tester les limites de notre dose d'adrénaline cathartique régulière, j'ai développé une fascination malsaine pour le requin. De la minuscule photo du magazine de plongée au pire téléfilm sud-africain cartonné, j'ai collectionné tel un amant éconduit les faits et toutes les apparitions du squale jusqu'au dégoût, avec une préférence évidente pour la mort blanche.

Il y a quelques années, j'ai aperçu la terre le temps d'un film en Open Water et mon cœur a retrouvé les frémissements de ses jeunes années. Angoissée jusqu'au final, j'ai retenu mon souffle et mes cris empathiques. Sur ma lancée, j'ai découvert la bande-annonce de The Reef et je me suis jetée dessus. Sans renouveler un genre éculé et tellement basique qu'il rend tout scénario superflu, The Reef se distingue, tout comme Open Water, par son aspect docu-film de vacances, son fameux label "inspiré de faits réels" et son casting méconnu. Il détonne également - et c'est un exploit que même le minimaliste Mr Spielberg n'avait pas accompli - par la qualité de la représentation de la star du film, le fameux requin blanc.

Et oui, il sera une fois de plus difficile de s'éloigner de la plage cet été après ce bain mortel. Crédible comme un reportage d'Arte et oppressant comme un vilain cauchemar, la tension monte et redescend, monte, descend, jusqu'à l'inévitable end et ne me demandez pas si elle est happy. Une fois de plus, il est tellement impressionnant de constater la puissance symbolique et primale de cet animal pourtant si froid d'apparence et de constitution. Le requin reste à mon humble avis une des allégories les plus caractéristiques de l'implacabilité de la mort dans ce qu'elle a de plus chirurgical.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 790 fois
10 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de titane The Reef