Les escaliers de la terreur

Avis sur The Servant

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Un peu déçu.

L'intrigue est chouette en soi : les personnages sont intéressants, les situations aussi, le rapport de force entre les personnages aussi, l'aspect sexuel, la critique sociale aussi... Mais j'ai eu comme l'impression qu'il manquait des scènes pour développer certaines phases assez importantes. Ainsi, le jeu de séduction de Véra est bien trop court et nuit gravement à l'efficacité du discours mais aussi à la crédibilité de l'évolution psychologique du personnage principal. Certains choix narratifs sont étranges : on sent bien que l'insert des discussions dans le resto n'est pas anodin, mais c'est une bien curieuse façon de prolonger le thème, une façon qui ne se fera remarquer que durant cette unique scène : il aurait fallu soit sucrer ces scène s'secondaires' soit exploiter ce concept à plusieurs reprises durant le film.

La mise en scène est excellente. Le réalisateur joue bien avec sa caméra, compose des plans d'une esthétique peu reprochable et d'une pertinence redoutable, que ce soit à prendre au premier degré ou symboliquement ; les mouvements ne sont pas anodins non plus, on sent un réel sens à chaque pano, chaque travelling. Le noir et blanc est bien géré, ça tourne parfois à l'expressionnisme. Le décor est savamment utilisé, on se retrouve dans chaque pièce, on pourrait facilement dresser un plan de cette habitation ; de plus, la particularité, c'est qu'elle ne ressemble absolument pas à une maison de maître, dès le début, on voit difficilement comment le maître trouvera une place à son serviteur. Les acteurs sont bons, pas parfaits, il reste des petits moments un peu surjoués, un peu faux, ou pas assez surjoués ni faux. Mais dans l'ensemble tout le monde est bien à sa place. La musique est bien utilisée aussi, pour renforcer le côté angoissant de l'intrigue.

Bref, ça reste un sujet très intéressant mais à mon sens il manque des étapes de développement.

PS : pour la petite anecdote, Losey a été hospitalisé plusieurs jours durant le tournage ; plutôt que d'interrompre le travail, il a dicté ses instructions par téléphone ; il n'a rien refilmé à son retour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 98 fois
1 apprécie

Autres actions de Fatpooper The Servant