Claustrophobe et vénéneux

Avis sur The Shanghai Gesture

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

"Shangai Gesture" est un film claustrophobe et vénéneux, qui n'apportera pas de plaisir à son spectateur, si ce n'est, pour les plus pervers d'entre nous, celui de s'enivrer du parfum de la décadence. Au delà des clichés grotesques et fascinants d'un exotisme si outré qu'on ne peut même plus le qualifier de "pacotille", Von Sternberg semble régler ses comptes avec l'humanité entière : Occidentaux d'une arrogance stupide et d'un racisme affligeant, femmes qui n'ont le choix qu'entre devenir objets de plaisir ou dominatrices impitoyables, hommes perdus dans leur lâcheté et leurs désirs honteux, pas un personnage n'est sauvable. "Shangai Gesture" trouverait même dans ses dernières scènes les accents de la tragédie, si le dégoût n'avait depuis longtemps balayé toute notre compassion pour cette humanité ravagée. On notera l'étonnant personnage - incompréhensible jusqu'à la fin du film - interprété par un Victor Mature cotonneux, et la beauté sublime de Gene Tierney, sombrant dans la perdition avec une sensualité brûlante. [Critique écrite en 2006]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 529 fois
5 apprécient

Autres actions de Eric Pokespagne The Shanghai Gesture