Trop bruyant

Avis sur The Silence

Avatar Neo Cosmic M
Critique publiée par le

Voilà voilà...Je dois avouer que ce film m'intriguait plus qu'il me motivait à aller le voir. En effet, tout ça à cause du réalisateur : J.R Leoneti. Je vais faire simple. Comment ce mec fait pour avoir une carrière de cinéaste ? En tant que directeur photo je veux bien. J'ai récemment vu Conjuring et il fait du très bon taf. Mais en tant que réalisateur, c'est une catastrophe. Non seulement il a à son palmarès l'un des pires films que je n'ai jamais vu de toute ma vie : Mortal Kombat : Annihilation, mais il est aussi le réalisateur d'Annabelle, que j'ai vu récemment et qui était une sacrée purge. Le film est devenu encore plus nul avec la sortie d'Annabelle : Creation qui est certes passable mais tellement mieux que ce film. Après il a fait I Wish que je n'ai pas vu et il revient avec The Silence. Ce film c'est Sans Un Bruit et Birdbox, mais en mauvais.

Ce film oscille entre le nanar et le navet

En terme de réalisation, ce film est plus mauvais qu'Annabelle. C’est incroyable en terme de nullité. Le pire est que même la photographie est moche dans ce film ! Autant le premier tiers est plus classique en terme de visuel. On a l'impression d'avoir un film catastrophe classique. Et puis après, une fois que le film "se lance", il y a plus de gris que dans Man Of Steel. Et je ne comprends pas l'intérêt de ce glissement et ça se voit trop qu'il essaye de faire post-apocalyptique pour du post-apocalyptique. Pire que ça, tous les choix du cinéaste sont ratés. Le film fait du Sans Un Bruit sans comprendre comment ça marche (un peu comme Birdbox sauf que Birdbox au moins avait une certaine cohérence stylistique et thématique) et des Oiseaux d'Hitchcok. Il n'y a même pas de réels tensions dramatiques ou tout est forcé. Le glissement dans le post-apocalyptique se fait sans réels cohérences et il y a des scènes dont je ne comprends pas la logique

La scène de l'arrivée dans la maison isolée est à mourir de rire tant elle est ridicule et incohérente. La manière dont la vieille dame meurt est juste hallucinant de nullité. En plus d'être clichée. La scène de la mort de Glenn est ridicule en plus d'être risible. Sérieusement, son sacrifice se fait hors champ !

Et il y a tout le reste. Mais mes préférées sont les ralentis !!!

La scène finale avec le combat contre les fanatiques religieux est du pur n'importe quoi...au ralenti ! Sérieusement J.R arrête avec les ralentis !Cela ne marchait pas dans Annabelle et ça ne marche toujours pas ici !

Quant aux monstres. Ils sont moches. Sauf qu'il y a moche et moche. Les monstres de Sans Un Bruit sont moches aussi mais ils sont bien modélisés et effrayants. Et surtout, la mise en scène de John Krasinski les rendaient imprévisibles. Là on a des chauves-souris monstrueuses Mais même là il y a une grosse incohérence

Et ...je ne suis pas zoologiste mais, les créatures ont des narines. Du coup...à quoi ça sert de les faire rendre sensibles au son ? On les voit à plusieurs reprises renifler ! Et je ne parle pas respirer mais renifler ! Du coup, le concept même du film se bousille tout seul !

Quant aux personnages, ils se font écraser littéralement par les autres versions

Ally l'apprentie survivante

On va commencer par la caution principal du film : Ally jouée par Kiernan Shipka plus connue comme étant la Nouvelle Sabrina l'apprentie sorcière. D'une part, je ne suis pas fan de la série dont je me suis arrêté au pilote...pas vraiment mauvais mais bof. Là de base elle joue le rôle de fille rendue sourde à cause d'un accident, et elle le joue plutôt bien. Mais son personnage est mal écrit. Premièrement et c'est un détail...ça se voit qu'elle n'est pas une vraie sourde et le film n'utilise que très peu cette donnée. Là où la surdité de Regan de Sans un Bruit était non seulement naturelle (l'actrice étant sourde dans la vraie vie) mais la palette d'émotions était plus visible. Et puis, si on compare au reste du casting de Sans Un Bruit pareil. Mais là où je trouve complètement con , c'est sa tablette. Sa tablette émet du son ! C'est complètement débile ! Elle est sourde donc ça ne sert à rien que nous spectateur puissions entendre ce qu'il dit ! Et enfin, à quoi ça sert d'en faire une narratrice ? Cela aurait été bien si le film était un flash-back ou s'il avait la forme d'une chronique. Ce film n'a ni l'un ni l'autre (comme Geostorm) comme forme. C'est un survival et c'est tout.

Les autres personnages sont très fonctionnels et moins anecdotiques, à 2 ou 3 exception prêt. Stanley Tucci dans le rôle du père Hugh est celui qui s'en sort le mieux. Il joue un rôle assez banal mais bon. Kelly Andrews (Miranda Otto, la Nouvelle Zelda Spellman) est vraiment limité à être la mère de la famille et rien d'autres. Le seul moment où on la remarque est quand elle est blessée. La Grand-Mère (Kate Trotter) est aussi limité à être une fumeuse avec un cancer et fait doublon avec Miranda Otto (sauf à la fin). Glenn (John Corbett ) avait du potentiel, à savoir l'ami de la famille plutôt bourrin, mais ne fait qu'un tiers du film et meurt bêtement. On le petit frère, le petit ami et le personnage qui ne sert à rien dont je vais en parler plus tard.

Chronique d'une catastrophe filmique

En terme d'histoire, c'était n'importe quoi de bout en bout, malgré au début une certaine volonté de rendre l'histoire cohérente. Sauf qu'on voit trop que le film se calque sur Birdbox qui avait l'intelligence d'avoir un concept qui surfe sur le succès de Sans Un Bruit, mais tentait d'avoir sa propre pertinence (je dis bien tenter car nous ressortir un Sandra Bullock aussi enceinte qu'Emily Blunt...moyen). Celui là fait du Birdbox en moins bien. C'est mal écrit d'un bout à l'autre au point que cela en devient nanardesque (la scène du puits, le serpent dans le conduit , la scène du magasin, la toute fin).

Sérieusement, film. Comment on peut te prendre au sérieux quand tu nous balances la scène où une vieille dame vit isolée du reste du monde, avec une barrière qui possède des sonnettes, meurt comme si elle ne savait pas ce qui se passait dans le monde et ne possède pas d’antibiotiques !!! C'est n'importe quoi. Cela se voit que vous pomper la scène du groupe de survivant qui se réfugie dans une maison dans Birdbox

En plus, le film est vraiment mou au début. Il est plat de chez plat à tel point qu'on a l'impression que le film commence quand ils se décident de se réfugier dans la maison...après 1 h de film ! Et le film fait 1 h 30 !

Et évidemment, la 3e partie qui ne sert vraiment à rien, comme s'il n'avait plus rien à raconter : la scène avec la secte de l'église du Silence. D'où, ça sort ? D'une part on a une scène avec un révérend (joué Billy MacLellan) qui débarque comme ça pour les enrôler dans leur secte et ...violer Ally. Ma réaction ici

Qu'est-ce que ça fout là. Je veux bien que le film soit une adaptation d'un bouquin qui reprend dans les grandes lignes le pitch de Birdbox. Mais vraiment ? Une secte du silence avec des membres à la langue coupée ? Et qui pour attaquer la famille utilise des téléphones portables ? Ce film est devenu complètement con ! Et évidemment, ils arrivent à piéger la maison on ne sait pas comment ni quand et utiliser une petite fille comme Cheval de Troie. Cela se voit qu'ils sont un prétexte pour une baston finale sous la pluie (au ralenti par moment s'il vous plait).

Et le film se finit avec Ally qui a rejoint son petit copain avec sa famille dans le nord parce que les chauves-souris craignent le froid (ce qui est démoli par le faite qu'Ally en voix-off reconnait qu'elles se sont adaptées. Bon c'est vrai que visuellement elles ont plus l'air d'être des ptérosaures miniatures que de vraies chauves-souris) et le film semble annoncer une suite à la World War Z. Génial !

J.R Leonetti qualited

En vrai, ce film est le plus équilibré des films de Leonetti. C'est mieux à tous les niveaux que Mortal Kombat : Annihilation (en même temps ce n'est pas très dur), et c'est un peu mieux qu'Annabelle et qui s'est ringardisé à cause de son préquel. Mais il est vraiment mauvais. On sent trop le film opportuniste limite nanardesque afin de mettre en avant une actrice qui a réussi à être populaire à cause d'une série qui marche. Il n'est pas assez horrifique pour avoir peur, il est trop mal écrit pour qu'on le prenne au sérieux, il est trop moche pour être regardable, les personnages n'ont aucun intérêt alors que dans Birdbox, ils étaient certes pour la plupart clichés mais plus intéressants (surtout Sandra Bullock. Et je ne parle pas de Sans Un Bruit car là ils font encore plus pitié en comparaison). Et pire que tout, ce film n'a aucun fond. Rien du tout ! Sans un Bruit à travers son concept exploitait les rapports familiaux en milieu hostile et Birdbox prenait comme base une future mère qui devait apprendre à être mère. Là, il n'y a rien du tout. Bref, The Silence est un film largement dispensable. Il faut que Leonneti reste directeur de la photo. Car en tant que réalisateur, ça ne marche pas du tout

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1137 fois
10 apprécient

Neo Cosmic M a ajouté ce film à 4 listes The Silence

Autres actions de Neo Cosmic M The Silence