👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le principal défaut de The Square réside dans sa propension à tourner en dérision des procédés relatifs à l’art contemporain tout en les adoptant comme structure autant dramatique qu’esthétique. L’ensemble est figé tel un polar suédois, joue sur les mouvements créés à partir de formes géométriques censées traduire l’inhumanité des constructions humaines pourtant bâties pour rapprocher les êtres – notamment l’escalier. Surtout, il s’auto-convainc de constituer un scandale sans jamais mener les germes du scandale à leur terme, de sorte à construire un ensemble aussi vide que les salles du musée. À la fois trop près de l’art et trop éloigné de l’art – non sans une certaine misanthropie –, The Square manque l’art. Ne restent aussitôt que de très belles compositions de plans, ainsi que d’excellentes performances d’acteurs qui méritent, à eux seuls, le visionnage d’un film souvent ennuyeux. On attendait un vertige ; pas de chance, tout est contemplé depuis une plate-forme de verre qui empêche les accidents et reflète l’ego du cinéaste.

il y a 3 ans

1 j'aime

The Square
Tonto
4
The Square

Canul'art

Alors qu’il cherche comment faire la promotion d’une exposition d’un nouveau genre, dont le clou du spectacle est un grand carré censé représenter un milieu clos où les passants sont invités à...

Lire la critique

il y a 4 ans

89 j'aime

45

The Square
Vincent_Ruozzi
5
The Square

The Square. And what’s the point ?

The Square est une œuvre taillée pour la compétition. Des questions existentielles, une dose d’humanisme, un regard cynique sur notre société occidentale et en guise de cerise sur le gâteau, le film...

Lire la critique

il y a 4 ans

81 j'aime

7

The Square
pphf
7
The Square

Carré vide sur fond vide* ?

(*En référence à la toile célèbre de Malevich, son Carré blanc sur fond blanc, œuvre suprématiste, ambitieuse et délirante, dérisoire et dramatique quand on sait ce qu’elle a pu coûter au peintre ;...

Lire la critique

il y a 4 ans

71 j'aime

8

Sex Education
Fêtons_le_cinéma
3

L'Ecole Netflix

Il est une scène dans le sixième épisode où Maeve retrouve le pull de son ami Otis et le respire tendrement ; nous, spectateurs, savons qu’il s’agit du pull d’Otis prêté quelques minutes plus tôt ;...

Lire la critique

il y a 3 ans

74 j'aime

15

Ça - Chapitre 2
Fêtons_le_cinéma
5

Résoudre la peur (ô malheur !)

Ça : Chapitre 2 se heurte à trois écueils qui l’empêchent d’atteindre la puissance traumatique espérée. Le premier dommage réside dans le refus de voir ses protagonistes principaux grandir, au point...

Lire la critique

il y a 2 ans

73 j'aime

14

La Fille au bracelet
Fêtons_le_cinéma
9

En présence d’un doute

On ne sait pas, on ne saura jamais. On traque les signes, on tente de décrypter les traits du visage de Lise. Si, je la sais coupable. Ah non, en fait je n’y crois pas. Pourquoi ne répond-elle pas ...

Lire la critique

il y a 2 ans

51 j'aime

4