Affligeant...

Avis sur The Strangers

Avatar Nairolf
Critique publiée par le

Comment ce "film" a-t-il pu être à ce point encensé par les critiques (presse et spectateurs) ? 2h36 d'inepties. Un récit sans queue ni tête. Le jeu des acteurs est grotesque, il n'y a à la fin aucune explication cohérente et l'on ne sait jamais bien si les effets comiques, lors des scènes d'actions, sont volontaires ou si le scénario a juste été écrit avec les pieds. A un moment, le policier et ses amis s'arment pour aller tabasser un type seul. Que font-ils ? Ils ont tellement peur qu'ils se roulent par terre en pleurnichant au lieu de se battre. Lors d'une autre scène, deux flics et le neveu de l'un d'eux fouillent une maison gardée par un chien féroce attaché à une chaîne. Le neveu est tellement con qu'il s'approche trop du chien et se fait becqueter la jambe. Un des flics le tire en arrière. Au lieu de se lever et de se barrer, ils restent à portée du chien, sur le dos, à battre des jambes en piaillant comme des tortues retournées sur leurs carapaces. Pourquoi ? Les comportements des personnages sont juste ridicules et irréalistes dès qu'il y a de l'action. Dans un autre passage, un type se fait foudroyer et continue à marcher. Les flics présents dans la scène lui disent : "Attends, tu t'es fait foudroyer, faut te faire soigner !" WTF ? Dernier exemple pour le plaisir : vers la fin du film, un mec dont je tairai l'identité (ce que le réalisateur / scénariste fait aussi puisqu'on ne saura jamais qui étaient certains des protagonistes) a une boîte dans le coffre de sa voiture. Il pleut averse. Il ouvre le coffre, sort la boîte sous la flotte, l'ouvre, fait tomber son contenu sensible dans l'eau, par terre, juste pour que les spectateurs le voient, puis remet le contenu trempé dans la boîte et la boîte dans le coffre. Grosse révélation mal amenée, ridicule et incompréhensible puisqu'on ne comprend pas du tout ce que ça vient faire là. Bref, tout est incohérent. Bravo à ceux qui auront compris qui était finalement la fille en blanc...

J'essaie de trouver des qualités à ce film, mais franchement, avec l'ami cinéphile avec qui je suis allé le voir hier soir, on a commencé à se faire chier au bout de trente minutes. La dernière demi-heure on rigolait à chaque nouvelle réplique des acteurs et à chaque nouvelle émotion surjouée. Le visuel ? Quelques maquillages réussis et quelques beaux paysages. Malheureusement, à chaque fois que les personnages étaient censés être blessés, on les a juste aspergés de grenadine, en ne cherchant même pas à matérialiser la localisation des blessures. Lors d'une scène très sanglante dans les dernières minutes du film, dans une cuisine, les responsables des décors ont tout simplement arrosé tous les murs de grenadine ! Dexter débarquerait sur la scène du crime, il aurait bien de la peine à déterminer l'origine des projections sanguines. Pour ce qui est du jeu pitoyable des acteurs, ç'aurait été mon premier film coréen, je me serais dit bon, peut-être que c'est une autre culture, un autre cinéma et que les conventions m'échappent. Mais je me souviens avoir vu de très bons films coréens (Memories of Murder, Le vieux jardin, par exemple) dans lesquels les acteurs étaient excellents. Il fallait peut-être y voir une critique des populations arriérées des campagnes coréennes. Peut-être que du point de vue d'un habitant de Séoul, les flics d'un petit village de la cambrousse sont des guignols incompétents et les ruraux des incultes qui croient en n'importe quoi, mangent salement, appellent des chamans pour résoudre leurs problèmes et parlent aux femmes comme à des chiens. Oui, parce que le personnage principal ne sait communiquer que de deux façons avec sa femme : soit il la baise, soit il l'insulte entre deux corvées ménagères... Ah oui, et aussi, quand quelqu'un est soupçonné de meurtre (le japonais), on ne l'arrête pas. On va chez le mec et on lui dit : "T'es pas gentil, je te laisse trois jours pour t'en aller, sinon je te marave ta face !" Quel professionnalisme ! Non, honnêtement, tout est tellement absurde de bout en bout que je n'ai pu accrocher à rien. Et mon pote et moi n'étions pas les seuls dans la salle. Il y avait un couple devant nous. Le gars a dormi une bonne heure, a regardé son portable une autre heure, a essayé de convaincre sa copine de se barrer mais elle n'a pas voulu (10 € la place faut dire) et a explosé de rire pendant la scène de combat la plus débile du film (les amis qui se roulent par terre en pleurnichant alors qu'ils ont des armes et leur agresseur non). Mon pote et moi c'était quand le flic a perdu le contrôle de son véhicule parce qu'il ne regardait pas la route et que trois secondes après le Jap tombe du ciel sur le pare-brise, les deux événements n'ayant aucun lien logique entre eux. Non, vraiment rien à garder !

Allez, une étoile pour le jeu de la gamine, naturelle, à partager avec le clebs, lui aussi très naturel !

PS : n'oubliez pas les boules Quies pour les scènes d'exorcisme ! Qui n'ont aucun sens elles aussi étant donné les révélations finales.

PS : le titre ? Euh...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 9222 fois
10 apprécient · 48 n'apprécient pas

Autres actions de Nairolf The Strangers