👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le film démarre sur d'excellentes bases, avec des personnages et des enjeux bien amenés. Puis l'enquête suit son cours et on embarque volontiers dans le film, et au fil de l'eau ça devient de plus en plus indigeste.

Tout d'abord, le policier en charge de l'enquête ne mène jamais ses démarches jusqu'au bout. Il oublie de récupérer des preuves la première fois (il venait quand même pour ça) et ne pose pas toutes les questions qu'il devrait la seconde fois. Pratique, ce procédé permet d'allonger la durée du film en faisant faire des allers-retours inutiles aux personnages. Mais il n'est pas seul à être agaçant. Globalement, les personnages qui sont censés chercher des réponses agissent plus qu'ils ne réfléchissent (comme ils se trompent, ça allonge le film) et ceux qui sont censés justifier leurs démarches pour que leurs projets ne tombent pas à l'eau (le japonais et la dame en blanc), restent cryptiques quoi qu'il arrive, se contentant des répliques : "faites-moi confiance", "ce n'est pas ce que vous croyez" ou le fameux "si je vous l'expliquais, vous ne comprendriez pas". Sans surprise, personne ne les croit et agit à leur encontre. Bien joué, il suffisait d'être plus clair ! Là aussi, ça permet de rallonger le film.

Autre point très frustrant, les scènes de suspense sont étirées jusqu'au supplice, surdécoupées et accompagnées de dialogues qui n'ont d'autres intérêt que de faire mourir le spectateur dans l'expectative d'une conclusion. On en vient à se dire "mais abrégez, bon sang, on a compris !".

Enfin, le film est bourré d'incohérences. Si vous avec des réponses aux questions suivantes, merci de les proposer en commentaires ci-dessous parce que c'est peut-être moi qui n'ai rien compris.

Questions avec SPOILER :

1°) Si le shaman, présenté comme quelqu'un de compétent, est dans le camp du diable, pourquoi lui jette-t-il un sort ? Il ne peut pas ne pas l'avoir clairement identifié puisqu'il connaît ses méthodes et a constaté l'état de ses victimes. A moins que le japonais ne soit pas le diable depuis le début mais seulement après s'être fait renverser par le camion ? Ce qui est illogique puisque la femme en blanc est son ennemie du début à la fin, il n'a donc pas changé d'intentions ou été possédé en cours de route.
2°) Concernant les zombies, j'ai cru comprendre que le diable/japonais cherchait à empêcher ses victimes de revenir sous cette forme. Peut-être envoie-t-il des démons posséder les victimes et les renvoie-t-il en enfer avant qu'ils ne reprennent vie via le cadavre ? Mais pourquoi ? Scénaristiquement, ce passage permet d'induire le doute au sujet du japonais mais c'est un peu tiré par les cheveux. Le réalisateur voulait-il à tout prix inclure des zombies au scénario ?
3°) Si le japonais est le diable, pourquoi a-t-il des réactions humaines du début à la fin, même quand ça ne lui sert à rien. Exemple : il est essoufflé, il saigne, peut souffrir et manque de se faire repérer à cause de ça. Si ça lui permettait de se faire passer pour un humain, ça irait mais dans cette scène précise, personne ne le voit.
4°) Si la femme en blanc lutte contre le diable, pourquoi est-elle aussi peu claire sur ses intentions au point de semer le doute chez le policier qui finit par faire le contraire de ce qu'elle veut ? Ce procédé scénaristique est exaspérant.


En conclusion, la mise en scène est par moments très efficace et regorge de bonnes idées mais le scénario, perclus d'incohérences, traîne en longueur et prolonge le suspense de la manière la plus artificielle qui soit. Quant à la conclusion, elle contredit certains faits bien établis précédemment pour finir en twist qui sonne faux.

JackFost
4
Écrit par

il y a 6 ans

73 j'aime

32 commentaires

The Strangers
Sergent_Pepper
7

Voyage au bout de l’envers

Toi qui entre ici, abandonne tout repère : telle devrait être la devise de The Strangers, qui, s’il file une continuité avec les titres anglophones précédents dans la filmographie de Na Hong-jin,...

Lire la critique

il y a 6 ans

131 j'aime

63

The Strangers
Velvetman
8

The Devil inside Me

Fort de deux premiers films extrêmement prometteurs que sont The Chaser et The Murderer, Na Hong-Jin revient aux affaires avec une nouvelle création qui explore profondément les racines exubérantes...

Lire la critique

il y a 6 ans

96 j'aime

2

The Strangers
SanFelice
10

"On dirait que tu vas en enfer toutes les nuits"

Décidément, les Coréens ont une vision particulière de leur police. Une fois de plus, nous avons ici un policier lourdaud, dont l'intelligence ne semble pas être la principale qualité. Un policier...

Lire la critique

il y a 5 ans

85 j'aime

6

The Strangers
JackFost
4

Un gâchis foutraque

Le film démarre sur d'excellentes bases, avec des personnages et des enjeux bien amenés. Puis l'enquête suit son cours et on embarque volontiers dans le film, et au fil de l'eau ça devient de plus en...

Lire la critique

il y a 6 ans

73 j'aime

32

Climax
JackFost
1
Climax

Pas pour moi

Le film démarre bien avec un plan d'ouverture vertigineux, puis une présentation plutôt amusante des personnages et enfin un plan séquence de danse assez hallucinant. Puis les personnages commencent...

Lire la critique

il y a 4 ans

18 j'aime

12

Les Garçons sauvages
JackFost
10

Une lettre d'amour au cinéma

Nous sommes le 30 septembre et bien que Les Garçons Sauvages sortira seulement le 14 février 2018, je viens de le voir pour la deuxième fois. L’Étrange Festival et le Forum des Images nous ont fait...

Lire la critique

il y a 4 ans

12 j'aime