And then the movie brought it all back

Avis sur The Town That Dreaded Sundown

Avatar Cédric Cremet
Critique publiée par le

Alors pour commencer je précise qu'il est impératif de voir l'original avant de voir celui-ci, c'est une nécessité à la compréhension et l'appréciation du film.

The Town That Dreaded Sundown est une suite/remake du film de 1976 s'inspirant de faits réels, mais cette fois-ci se déroulant 65 ans plus tard, de nos jours. Et si le film a une particularité c'est qu'il s'agit d'une suite/remake méta, comme Freddy Sort de la Nuit (1994) par exemple, qui joue avec les codes du film original et leur offre une seconde lecture à travers divers procédés très intéressants. C'est d'ailleurs quelque chose que j'adore qu'on retrouve dans des films comme Scream (1996), La Cabane Dans Les Bois (2012), ou encore The Final Girls (2015), sous différentes formes à chaque fois selon le sous-genre concerné.

Le film est une suite dans le sens où ce film se déroule en 2013, 65 ans après que le drame de Texarkana et que le film prend en compte les événements, ainsi que la sortie du film original et de ce que ça a pu engendrer. Cependant il s'agit aussi d'un remake puisque le film retrace les événements majeurs de l'original, avec certains personnages semblables et des scènes cultes réinventées.

La différence majeure entre ce film et l'original, c'est que l'original n'a pas vraiment la structure d'un slasher, bien qu'il en ait des éléments qui en influenceront la plupart. Celui-ci en revanche, corrige cet élément en faisant du film un véritable slasher dans les règles de l'art, en introduisant des protagonistes adolescents que l'on suit en parallèle de l'investigation des agents. De plus, les nombreux défauts de l'original (longueurs, scènes ridicules, bande originale et esthétique) sont aussi corrigés pour un résultat bien plus immersif.

Mais là où ce film est véritablement intelligent, c'est sur sa formule, qui fait suite à la fois à des événements réels et à un film incorporé parmi les événements réels (le film se passe lors d'Halloween, et donc les protagonistes vont voir le film original au drive-in). Donc si le premier était bloqué sur le fait de coller à la réalité et donc à réduire son côté horrifique, celui-ci fait tout à fait l'inverse, en inventant une suite à l'histoire, introduite comme une histoire vraie : celle d'un tueur qui va marcher dans les pas du tueur du film original, et donc des véritables événements qui firent craindre le coucher du soleil aux habitants de Texarkana, 65 ans auparavant.

Il s'agit donc d'un excellent remake sur le fond comme sur la forme, mais il serait facile de passer à côté de ses qualités et même de trouver certaines scènes absurdes ou ridicules si l'on a pas vu l'original. Les acteurs sont crédibles, le tueur est flippant, la mise en scène super inventive : un bon slasher comme on en fait plus, et ça boucle la boucle du premier, le tout en étant un excellent hommage.

Ma critique de l'original :
http://www.senscritique.com/film/The_Town_That_Dreaded_Sundown/critique/105872634

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 614 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Cédric Cremet a ajouté ce film à 15 listes The Town That Dreaded Sundown

Autres actions de Cédric Cremet The Town That Dreaded Sundown