Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Le plus beau film du monde

Avis sur The Tree of Life, l'arbre de vie

Avatar Clairette02
Critique publiée par le

The Tree of life n'est pas un film. C'est un voyage. A faire dans une grande quiétude, une sérénité totale, et en bonne compagnie, sinon vous allez vouloir sauter de l'avion ou du train, c'est selon.

Il est difficile d'exprimer son ressenti par rapport à un tel film. J'ai édité plusieurs fois cette critique. Les mots ne suffiront jamais à traduire la profondeur de cette Œuvre. C'est un film extraordinaire qui va marquer l'histoire du cinéma, si ce n'est déjà fait. Ne vous laissez pas décourager par les critiques négatives, faites vous votre propre avis.

Jamais, ô combien jamais un film ne m'a bouleversée comme ça. Je n'ai pas la prétention de m'y connaître en cinéma, mais dès que le film a commencé, je l'ai tout de suite considéré comme révolutionnaire. Je me souviens très bien du jour où je l'ai vu * racontage de vie on *. C'était un jour de Mai, juste avant le baccalauréat, dans le quartier latin, dans une salle plutôt minable d'ailleurs. Au début, extrêmement déroutée par la demie heure de délires cosmiques de Malick, je luttais contre mes bâillements, mon envie de partir ou de m'endormir. A côté de moi, des spectateurs intempestifs « Mais, on est venus voir National Geographic ou quoi ? Viens, on se casse » (ça fait de la peine, franchement). Mais je ne me suis pas écoutée, je suis restée. En sortant, j'ai senti quelque chose que je n'ai jamais retrouvé depuis. Un apaisement énorme. Pas de doute, The Tree of life a et aura un certain impact dans ma vie.

C'est d'une beauté à couper le souffle. Un montage d'une maîtrise absolue, qui épouse parfaitement la forme du souvenir. Des dialogues d'une justesse incroyable, fins, susurrés, murmurés, qui résonnent souvent dans ma tête. Une bande originale titanesque, surtout le sublime Lacrimosa. Jessica Chastain est l'actrice révélation de 2011, devant la caméra de Malick, elle devient une madone au doux regard, à la grâce infinie. Brad Pitt est sidérant de justesse, à la fois si effrayant dans ce rôle et en même temps infiniment touchant quand il découvre qu'il n'a pas su voir la beauté de la vie. Les enfants sont fabuleux. Quasiment tout le film est filmé à leur hauteur, on vit littéralement avec eux pendant 2H30. J'arrête, vous avez compris le principe.

Si The Tree of life m'a tant plu, c'est qu'il m'a vraiment parlé. Et je sais qu'il a parlé à beaucoup d'entre nous. Au delà de sa beauté formelle, de ses acteurs, de toutes ces choses qui font un film, il évoque nos propres souvenirs d'enfance. Personnellement, je n'ai pas grandi avec un père autoritaire, au Texas dans les années 50 et pourtant...La scène avec l'assiette de faïence chinoise, le bonsoir de la mère, la jalousie fraternelle, toutes les bêtises que l'on fait quand on est petit...C'était un peu comme si je voyais mon enfance défiler sous mes yeux. Ce film, c'est ma madeleine de Proust. Je le regarde, et je me retrouve des années en arrière.

The Tree of life a quelque chose de divin : il parle au cœur. Pas la peine de chercher des significations philosophico-religieuses, des parallèles avec d'autres films, de décrypter chaque plan. Il s'éprouve, tout simplement. Laissez vous porter...

Génial dans ses imperfections, parfois aussi fouillis que la vie, les dialogues ne disent rien, la caméra dit tout. La science de Malick est telle qu'il n'a qu'à filmer le père en train de réparer sa voiture, le fils le regardant pour qu'on le voit hésiter, l'espace d'une seconde : doit-il tuer son père ? Tout ça dans une finesse extrême, avec un jeu de caméra d'une grande subtilité. Malick aborde tous les plus grands thèmes qui soient : le deuil, la souffrance, la différence, la famille, le pardon. Comment ne pas être touché par Jack qui retrouve ses parents et ceux qu'il a aimé ? Comment ne pas être terrassé par la beauté de la scène d'introduction (http://www.youtube.com/watch?v=Z28Mi6mUyKo) ? Comment ne pas avoir des frissons de partout quand Brad Pitt dit tout ça: http://www.youtube.com/watch?v=Jy0RYDf51gI ?

Quelques petits conseils à ceux qui aimeraient voir ce film : si vous êtes uniquement fan des beaux yeux de Brad Pitt, passez votre chemin. Si vous ne supportez pas les films qui abordent la question de Dieu et la foi, évitez Tree of life. Si le style de Terrence Malick vous a déjà gavé par le passé, pitié, fuyez. J'ai l'infime espoir de ne plus lire de critique comme « Ah oué ct relou gé r1 compri » (je vous jure, il y en a des comme ça sur allociné...).

Je passe du coq à l'âne. Récemment, j'ai rencontré un prêtre (oui, je suis un V.I.P que voulez vous). Je lui demande s'il a vu The Tree of life. « Très beau, mais je n'ai rien compris » m'a t-il dit. Je vous laisse méditer là dessus. Soit il n'y a rien à comprendre, soit il faut qu'il retourne au catéchisme. A vous de choisir.

Dans plusieurs décennies, voire moins, nos enfants, nos proches nous diront « Tu as vu The Tree of life au cinéma ?! Comme je t'envie. » On prend les paris ?

Franchement, Terry, merci.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6908 fois
136 apprécient · 9 n'apprécient pas

Clairette02 a ajouté ce film à 14 listes The Tree of Life, l'arbre de vie

Autres actions de Clairette02 The Tree of Life, l'arbre de vie