Trip à la mode de quand ?

Avis sur The Trip

Avatar Konika0
Critique publiée par le

Exercice de style aussi pop que truculent. On est en 1967, en plein summer of love. On y croise Peter Fonda et un Denis Hopper tout jeunot mais déjà porté sur la substance. Le film raconte le grand délire d’un gars qui fait son premier voyage. On se demandait à quoi ressemble le LSD en images ? C’est dans ce film qu’on trouvera pas mal de réponses. On a là tout ce qu’on imagine de l’esthétique psychédélique. L’effet kaléidoscope est largement utilisé, les filtres de couleurs vives aussi, parfois en même temps. Le tout associé à un montage chaotique, décalé voire frénétique. On ajoute à cela une musique bariolée comme vous avez pu entendre tout à l’heure et des effets sonores irréalistes. The Trip ajoute de très jolies projections sur les corps, nus de préférences. En tout état de cause, on reste dans des effets mécaniques qui ont toujours fait partie du panel cinématographique et photographique. C’est la surenchère qui va donner l’impression de transe et peut-être amener le spectateur à partager le trip. On alterne entre le point de vue subjectif du personnage en transe, forcément étrange et un point de vue externe à lui qui pourrait être la perception de son entourage. De là vient l’effet comique car il y a forcément un décalage et une incompréhension entre ces deux perceptions différentes de la réalité. On pourra certes se lasser de cette fuite en avant multicolore mais tout ça sent bon la liberté, l’expérimentation et le défi et ça fait grand bien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 24 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Konika0 The Trip