Affiche The Vampire Lovers

Critiques de The Vampire Lovers

Film de (1970)

  • 1
  • 2

L'élégance et l'hémoglobine alliées à la sexualité pour un érotisme sens une once de vulgarité.

-Je ne me sens jamais fatiguée. La nuit du mois. Je ne ressent que de l'excitation. -Ah Bon? -Oui, et je ne dors pas, ça fait une éternité. Et puis je me sens si misérable le jour. -Et vous rêvez? -Vous le savez bien. Des rêves épouvantables. Si étranges, si...réalistes. -Racontez-les-moi. -Je ne les ai racontés à personne. Je ne peux pas. -Racontez-les moi. -Le... Lire la critique de The Vampire Lovers

5
Avatar B_Jérémy
9
B_Jérémy ·

Plaisir vraiment très coupable

En Autriche au XIXème siècle. Carmilla, une mystérieuse femme brune, laisse dans son sillage de belles jeunes femmes mortes, avec à chaque fois deux traces sanglantes de canines dans la poitrine ... Je tiens à dire que j'ai surnoté sans nul doute, c'est un pur produit calibré Hammer Films avec érotisme soft (des fesses et des paires de seins), crissements de violons, moults cris à... Lire l'avis à propos de The Vampire Lovers

10
Avatar Jackal
7
Jackal ·

Les lesbiennes ont de grandes dents, c'est bien connu

Ha rien de tel qu'un de ces films qui comportent un flashback d'une scène qui a eu lieu 5 minutes auparavant. En plus ce n'est pas comme si l'intrigue était réellement compliquée et que le spectateur avait besoin qu'on le tienne par la main... Le scénario est en fait assez vide. En soi c'est pas bête ; les auteurs ont décidé d'adopter principalement le point de vue de la vampire, ce qui est une... Lire l'avis à propos de The Vampire Lovers

7
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

L'esprit de famille.

L'affiche n'a strictement rien à voir avec le film, il n'y a pas comme le montre l'illustration d'hommes enchainés offert à une horde de femmes vampires, non tout cela n'est qu'une accroche faite dans le but d'attirer le spectateur. Les films de la Hammer sont tous issues plus ou moins du même moule, comme le sont ceux de la Shaw Brothers. On sait ce que l'on va y retrouver, une certaine... Lire l'avis à propos de The Vampire Lovers

5 1
Avatar Heurt
6
Heurt ·

À quoi rêvent les jeunes filles ?

Comment mieux lutter contre l’essoufflement d’un personnage sur quoi on a bâti une fortune depuis Le cauchemar de 1958 sinon en allant dans une direction parente mais différente ? Le Dracula de Bram Stoker ayant fait son temps et, à tout le moins, presque épuisé l’inventivité des scénaristes de la Hammer, autant valait rester dans la même veine (voilà un profond trait d’esprit dont... Lire la critique de The Vampire Lovers

3 1
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·

Critique de The Vampire Lovers par Eric31

The Vampire Lovers est un film d'horreur gothique réalisé par Roy Ward Baker, écrit par Tudor Gates, d'après le roman Carmilla de Sheridan Le Fanu sur une direction artistique de Scott MacGregor et une très belle photographie de Moray Grant... Une production de Harry Fine et Michael Style pour le studio Hammer Films... qui met en scéne la Comtesse Mircalla Karnstein (jouée par Ingrid Pitt...... Lire la critique de The Vampire Lovers

2 1
Avatar Eric31
8
Eric31 ·

Des nichons et du sang

(et oui, ça racole grave mais parait que le cul ça marche bien dans l'appâtage de chaland ^_^) Adaptation plus ou moins fidèle du Carmilla de Sheridan Le Fanu, ce film de vampire doit énormément au métier de son réalisateur, a qui l'on doit quelques très belles scènes de cimetière en ruine, noyé dans la brume et hanté par quelques charmantes jeune femmes aux atouts aussi proéminents que leurs... Lire l'avis à propos de The Vampire Lovers

2
Avatar ygrael
6
ygrael ·

Ingrid Pitt excellente en vampirette

Produit par la Hammer Films. Adaptation d'un roman irlandais de Sheridan le Fanu (paru en 1871 et donc antérieur au Dracula de Bram Stocker qui date de 1897) C'est un film fantastique mais ce n'est ni film d'angoisse ni un film d'épouvante, ce serait plutôt un film d'ambiance gothique où s'installe autour de l'excellente et très jolie Ingrid Pitt, un étrange climat poétique et envoûtant.... Lire l'avis à propos de The Vampire Lovers

Avatar estonius
8
estonius ·

Critique de The Vampire Lovers par Sarah_Connor

Agréable parce qu'il y a de la madeleine : un brin de Cushing, des vieux décors réutilisés, le charme unique de la hammer, et puis du sang et des seins nus. Mais le scénario est un peu poussif et perd certainement à trop vouloir suivre l'œuvre de LeFanu. Lire la critique de The Vampire Lovers

Avatar Sarah_Connor
6
Sarah_Connor ·

Critique de The Vampire Lovers par Mighty-Forest

Production de la Hammer réalisée par Roy Ward Baker en 1970, The Vampire Lovers est une adaptation du Carmilla de Sheridan Le Fanu, écrit en 1871. Une femme se rend dans la cour d'un général et s'arrange pour que sa fille demeure quelques jours chez lui, en invoquant une affaire urgente à résoudre. La fille du général se lie d'amitié avec elle mais, rapidement, elle devient la proie d'étranges... Lire la critique de The Vampire Lovers

1
Avatar Mighty-Forest
10
Mighty-Forest ·
  • 1
  • 2