Le joli vide de la nuit

Avis sur The Vast of Night

Avatar Il a osé !
Critique publiée par le

Et voilà, c'est souvent comme ça : on espère découvrir la dernière pépite en date et on finit par flinguer une heure et demie de sa chienne de vie. 90 minutes, 89 pour être exact, parties en fumée. C'est pas long, certes, mais c'est déjà trop, beaucoup trop. Trop pour une si vaine démonstration technique. Trop pour un scénario si mince et nébuleux. Et encore bien trop pour des personnages aussi antipathiques. The Vast of Night se présente d'emblée et avec fausse modestie comme l'épisode d'une anthologie de science-fiction des années 50. On pense évidemment à La Quatrième dimension. Le premier plan du film nous fait littéralement entrer dans la petite télévision à tube cathodique qui diffuse ce programme, un écran dont on sortira et reviendra régulièrement, l'image devenant noir & blanc puis se colorant, pour des effets jamais vraiment justifiés. Plus le film avance, plus on pense à d'autres œuvres mineures comme le récent Vivarium qui, elles aussi, ont l'air d'épisodes à rallonge de Twilight Zone ou Black Mirror. Des films que l'on a envie d'aimer, qui sont souvent prometteurs sur le papier, avec parfois une idée de départ engageante, mais qui finissent en général par se dégonfler pitoyablement, et plus ou moins vite, sous nos yeux déçus, tels des vieux ballons de baudruche que l'on aurait oubliés en plein soleil, sur un parking jonchés de détritus...lire la suite de la critique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 399 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Il a osé ! The Vast of Night