Entre Nikita et Hardcore Henry

Avis sur The Villainess

Avatar dagrey
Critique publiée par le

Entraînée depuis l’enfance aux techniques de combat les plus violentes par une agence de renseignement après l’assassinat de son père, Sook-hee est devenue une arme redoutable. Afin de gagner sa liberté, elle est engagée comme agent dormant par une agence. Elle va découvrir la vérité sur le meurtre de son père.

The Vilainess est un film coréen de Byeong-gil Jeong de 2017.

Avant sa sortie en Blu ray/DVD chez Wildside, le film a été diffusé lors d'une séance unique au Publicis à Paris le 26 mars 2018.
Le film raconte la vie mouvementée de Sook-Hee, une machine à tuer très efficace dans un corps de jolie femme dont le passé est dramatique.
On peut situer le film entre Nikita et Hardcore Henry. De Nikita, on retiendra cette femme au passé dramatique et aux aptitudes exceptionnelles manipulée par les services de renseignement. Le film fait penser à Hardcore Henry à cause de son premier plan séquence filmé caméra à l'épaule qui voit l'héroine dont on n'a pas encore vu le visage éradiquer, avec tout ce qui lui tombe sous la main, la totalité des voyous (plus de 50 individus) d'une planque du milieu.

La réalisation du film est efficace, le film enchaine les scènes d'action qui se succèdent dans un métrage qui contient son lot de scènes sanglantes.
Sur le plan narratif et sur une durée de 2 heures, le choix des flash-backs permanents tronçonne un peu trop l'intrigue, ce qui ne la rend pas très lisible. Pour ménager un peu les spectateurs, le réalisateur a fait le choix de quelques respirations romantiques. Ca repose un peu sans être forcément très utile.

The Vilainess rassemble pas mal de caractéristiques du cinéma coréen contemporain: le film dure plus de 2 heures, une bonne dose de violence, lors du dénouement de nombreux personnages importants sont éliminés et l'ambiance du métrage est plutôt sombre.

Le climax du film se déroule lors du combat final durant lequel Sook-Hee affronte celui qui est responsable de tous ses malheurs dans un combat tout terrain homérique....mais je ne vous dirai pas de qui il s'agit.

Au casting, on retiendra tout particulièrement la performance de Ok Bin Kim dans le rôle de Sook Hee, une femme très belle qui est aussi une arme fatale.

Ma note: 6/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 752 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

dagrey a ajouté ce film à 2 listes The Villainess

Autres actions de dagrey The Villainess