Dos au mur

Avis sur The Wall

Avatar archibal
Critique publiée par le

Le sniper embusqué, un concept simple et efficace maintes fois utilisé mais rarement sur une durée aussi longue.

Je m'attendais donc à un exercice de style assez alléchant entre les mains de Doug Liman, un des bons faiseurs Hollywoodiens de films d'action récents et particulièrement éprouvé en gun fights.

Le résultat est conforme aux attentes, peut être même trop conforme d'ailleurs, mais ça reste du boulot correct. Le final WTF essaye bien d'apporter un peu de peps mais de manière tellement tape à l'oeil que ça ruine tout le travail intimiste pré-établi.

Quand la cavalerie arrive en force avec les hélicoptères, ils n'essaient même pas de comprendre la situation et au lieu de revenir à la base ils repartent on ne sait trop pourquoi dans le sens inverse, autrement dit droit sur le sniper, tout en se fichant royalement d'être à couvert ou non.

Le sniper tire avec une précision surhumaine et on sent la volonté d'en faire un méchant quasi surnaturel à la Phone game. Il est d'ailleurs tout aussi voyeuriste et manipulateur mais ne pousse pas autant le héros dans ses retranchements autrement qu'au premier degrés.
Comme dans American Sniper le tireur bénéficie également d'une renommée d'as des as du fusil avec des dizaines de G.I à son tableau de chasse. Un autre élément qui participe de la badassitude du personnage tout en servant de motivation au héros.

Ca permet aussi de situer l'action pendant la guerre en Irak, un choix crédible et efficace mais qui ne sert que de toile de fond aux événements. Le discours dénonciateur un peu simpliste du sniper sur les horreurs de la guerre ne fait pas illusion très longtemps et le dialogue entre les deux personnages est trop pauvre malgré une tentative intéressante d'initier des questionnements.

La tension suscitée par le danger invisible de ce "fusil de Damoclès" parvient quand même à rythmer correctement le film sur la distance. Le jeu sur le hors champ fonctionne mais les calculs visant à débusquer le sniper auraient gagné à être plus didactiques.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 258 fois
7 apprécient

Autres actions de archibal The Wall