The Wall

Avis sur The Wall

Avatar John Veiga
Critique publiée par le

Le film à huit-clos est un genre connu mais tout de même assez rare, car il faut y trouver un sujet et un scénario très intéressant et une réalisation originale ou audacieuse pour permettre au spectateur de ne pas s'ennuyer tout en suivant la trame. Ici c'est Doug Liman qui s'y colle (La Mémoire dans la Peau, Mr and Mrs Smith, Jumper, Fair Game et le récent excellent Edge of Tomorrow), autant dire que question réalisation nous n'avons pas à faire a un novice, dans le genre oui, mais en général non. Et cependant le film pêche un peu de ce côté la, la réalisation est propre, caméra à l'épaule et plans serrés, l'immersion est très bonne, le choix sans originalité mais efficace. La direction artistique est très bonne, les décors, costumes, maquillages et décors sont parfaitement crédibles et visuellement très beau. Le casting ne tient qu'à 2 acteurs et demi, Aaron Taylor-Johnson, John Cena et Laith Nakli (le sniper Irakien dont on entend que la voix). Les 2 acteurs sont bons et crédibles, mais rien d’impressionnant non plus. La VO sera à privilégier car les doublages français sont mauvais et diminuent le jeu d'acteur. La ou le film pêche réellement c'est du côté du scénario et des dialogue, en effet le film n'est pas vraiment intéressant et les dialogues n'aident pas du tout la situation à s'améliorer, passer les 20 premières minutes on commence sérieusement à s'ennuyer, car a aucun moment les dialogues entre le soldat Américain et le soldat Irakien élèvent le débat ou intéressent, tout est très basique et 1er degré. Les péripéties sont assez banales, le suspens ne fonctionne pas vraiment. La dernière minute de film devient même improbable et le film se fini sur une idée étrange, voir douteuse. Le film peut être violent pour les plus jeunes, car 2-3 images assez gores.

The Wall est un huit-clos à ciel ouvert assez banal, la réalisation de Doug Liman est efficace mais manque d'audace ou d'originalité, associé à un scénario et des dialogues inintéressants on s’ennuie assez vite, et ceux pendant la quasi totalité du film. Aaron Taylor-Johnson, John Cena et la direction artistique générale relève le niveau, mais dans l'ensemble on s’ennuie, dans le genre il y a beaucoup mieux. Dispensable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 193 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de John Veiga The Wall