Avis sur

The Wandering Earth

Avatar HenriMesquidaJr
Critique publiée par le

film guay de ce soir : 6/10

Alors que les Terriens cherchent une nouvelle étoile, une collision avec Jupiter menace leur planète, dont le destin repose désormais sur des héros inattendus.
Pour qu’un autre grand récit mondial, un autre imaginaire, une autre fiction nourrissent les pensées contemporaines à la surface du globe, encore faut-il qu’il emprunte de nouvelles voies. A écouter cette bande annonce et ses intonations apocalyptiques si familières, à voir ces images façon « Le Jour d’après » et ces anneaux olympiques des J.O Shangaï de 2044 congelés par -84 degrés, on s’attendrait à voir débarquer Bruce Willis ou équivalent.
De fait ça n’est pas dans la forme du récit que l’alternative fictionnelle se fait, mais sur le fond. D’abord parce qu’il s’agit d’un regard décentré fondé sur la solidarité entre humains, mais aussi sur la solidarité des humains avec la planète terre. (mais en excluant les américains...).
De fait ça n’est pas dans la forme du récit que l’alternative fictionnelle se fait, mais sur le fond. D’abord parce qu’il s’agit d’un regard décentré fondé sur la solidarité entre humains, mais aussi sur la solidarité des humains avec la planète terre.

En résumé, l’ONU du futur rebaptisée « le gouvernement Uni de la Terre » est toujours dirigé par les même membres permanents : les Etats-Unis, la France, la Chine, le Royaume-Uni et la Russie, mais elle va prendre la décision collective non pas de partir coloniser une autre planète, mais de propulser la terre entière hors du système solaire. Toutes les régions du monde doivent se mobiliser et s’entraider afin de construire des navettes et lanceurs capables de transporter tous les habitants du monde dans ce périlleux voyage.

Seulement la terre errante (« the Wandering Earth »), a toutes les chances d’entrer en collision avec Jupiter. C’est un chinois membre de la Station spatiale internationale, aidé d’un collègue et ami Russe, qui va enfreindre des ordres donné en français (nouvelle langue mondialisée), et parvenir à sauver et la terre et les hommes. Au-delà du sous-texte géopolitique c’est bien cette ligne solidaire et désobéissante qui offre un nouvel espace imaginaire.
C'est très spectaculaire. Un mélange entre SF et film catastrophe.
En réalité et malgré la débauche d'effets spéciaux (réussis) , l'histoire est tellement abracadabrantesque (la mission d'u film Armageddon est en comparaison du pipi de chat neurasthénique), ça reste ennuyeux par manque d'émotion humaine (sauf un peu à la fin). pas pire pas mieux qu'un film américain du même genre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 408 fois
1 apprécie

Autres actions de HenriMesquidaJr The Wandering Earth