La chine tente de faire de la science fiction grand public avec The Wandering Earth

Avis sur The Wandering Earth

Avatar Eyri0
Critique publiée par le

Il est très intéressant de voir les films populaires d’autres pays surtout quand c’est un pays très émergent qui a énormément d’argent comme la Chine. C’est ce qui m’a conduit à regarder The Wandering Earth qui est l’un des trois films qui ont rapporté le plus d’argent en Chine, en plus c’est sur Netflix donc pourquoi pas.

D’autant plus que le pitch augmente ma curiosité, c’est déjà adapté du roman de Cixin Liu qui porte le même nom et qui a même reçu le prix Hugo pour son ouvrage. On est plongé dans un futur plus ou moins proche et le soleil va mourir ce qui va impacter la planète terre. Pour sauver la planète, les hommes ont mis en place un processus pour arrêter la rotation et la propulser vers un autre système solaire plus proche.

Malgré une histoire quand on lit le synopsis qui somme toutefois peut être intéressant pour pleins de raisons. J’avais l’espoir dans ce film d’avoir un propos très intéressant, car ce genre de sujet peut éveiller des discussions, des débats. J’avais aussi l’espoir de voir de la très bonne SF d’anticipation en nous expliquant comme les gens vivent en attendant que la terre trouve un autre système solaire. Toutes ces attentes on peut l’oublier, car la production a fait le choix de faire comme un gros film américain . C’est-à-dire des effets spéciaux à gogo, du grand spectacle à l’écran, toujours de l’action. Même la musique nous montre cette ambition de faire un grand film à l’américaine Attention je ne critique pas l’OST, mais elle montre bien l’ambition du film. Quand on entend cette OST, on a l’impression d’entendre du Hans Zimmer, car c’est intense, cela se mélange bien avec l’action. On pouvait même se dire qu’un moment que c’est composé par Hans Zimmer, mais ce n’est pas lui, c’est un compositeur local : Roc Chen.

Je n’ai pas de problème que le film soit un gros divertissement pas très intelligent comme on le voit souvent au cinéma pendant la période blockbuster. J’en regarde même beaucoup, mais il faut un sens à tout ce qu’on voit, il faut un travail d’équipe. Hors le travail d’équipe je ne le vois pas vraiment dans The Wandering Earth qui multiplie les scènes dramatiques. Une dramaturgie raté, car les personnages n’ont pas d’écriture, on ne sait rien de ces personnages hormis deux-trois personnages développés, mais pour qui on ne ressent rien du tout, car ce n’est pas forcément bien joué, mais le reste des personnages quand je vois ces personnages, ils m’évoquent rien du tout. On évite certes les personnages clichés de ce genre de film, mais c’est limite si je ne connaissais même pas le noms des personnages. Pour moi ils sont justes dans l’histoire pour faire joli. Ce sont des objets de décoration.

Cela m’embête un peu de tailler assez sévèrement le film, car il est déjà rare de voir un pays comme la Chine faire de la science fiction. Cela ne réponds pas aux attentes, mais tout n’est pas à jeter. J’ai trouvé qu’il y a quelques idées de mise en scène dans la façon de nous montrer cet univers quand c’est calme. Il y a aussi ces moments ou quand ils sont proches d’une autre planète et que le ciel change, il y a vraiment un travail artistique pour que ce soit très beau. Puis tous les moments dans l’espace sont plutôt bien réalisés. La terre sublime dans le film, elle est le centre du sujet et j’apprécie comment le réalisateur chinois nous montre sa route, on la voit naviguer. Bien sûr tout n’est pas parfait dans la réalisation qui n’est pas au niveau des moments catastrophe. Cela manque une certaine stabilité et de fluidité pour avoir de très bons plans, dans les bons moments. Il y avait des moments je n’avais pas l’impression de comprendre ce que je voyais, mais pour nous aider il y avait des effets spéciaux qui eux sont surtout réussis, même si le film en abuse un peu trop et on perd en lisibilité.

The Wandering Earth est un film imparfait, mais un blockbuster qui a su trouver son public malgré tous ses défauts. Néanmoins, je le considère comme une tentative. Je dirais même que la tentative est prometteuse quand je vois le travail de Frant Gwo pour adapter l’univers. Il y a une vraie démarche artistique appréciable et avec l’énorme succès au box office chinois, j’espère que cela poussera d’autres cinéastes chinois à sauter le cap et proposer de très bons films de Science-Fiction c’est tout ce qu’on espère pour un pays dont le cinéma commence à prendre de plus en plus de grandeur dans le monde.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 142 fois
1 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Eyri0 The Wandering Earth