La divine comédie

Avis sur The Wife

Avatar vincenzobino
Critique publiée par le

La divine comédie
Jo Castleman vient de se voir attribuer le prix Nobel de littérature. S’il semble satisfait de cette récompense, ça n’est visiblement pas le cas de son fils David, et encore moins celui de son épouse Joan. Lorsqu’un journaliste biographe, Nathaniel, souhaite révéler un chapitre du couple, il se heurte à un mur. Quel est-il?
La voici donc cette adaptation d’une nouvelle sur la vie d’épouse de prix Nobel. Les prix reçus par Glenn Close, bien que mérités ne méritaient pas un tel traitement.
Je ne peux en révéler plus mais lorsque sans avoir lu la nouvelle ou une quelconque critique, vous pouvez deviner la clé du mystère, vous ne pouvez qu’être quelque peu désappointé. Et le pire est que l’unique mystère sur l’origine de la rencontre est hélas bâclé ne nous permettant pas la moindre empathie envers cette épouse.
A vous de voir, surtout pour le couple Pryce-Glenn Close, mais nullement pour un effet surprise...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 388 fois
3 apprécient

Autres actions de vincenzobino The Wife