Ma bonne surprise 2017 du cinéma indépendant

Avis sur Thelma

Avatar Vonsid
Critique publiée par le

J'avais marqué d'une croix la sortie de ce film à la lecture de son synopsis il y a quelques mois, mais j'ai malheureusement du le voir par des moyens alternatifs, mes cinés habituels ne le diffusant pas et sa sortie ayant été plutôt confidentielle chez nous. J'en attendais peu, mes réactions au cinéma "modeste" fantastique cette année étant allées du " WTF did i just see ?" (A Ghost Story) au "Je me suis bien fait chier" (It comes at night) en passant par le "Mouais" (Transfiguration) pour finir par le "C'était pas mal mais manque un truc" (Grave). Mais c'est donc bien en toute fin d 'année que la bonne surprise est arrivée de Norvège.

Autant le dire tout de suite, les thématiques de Thelma ne sont pas nouvelles. Les puristes penseront immédiatement bien sûr à Carrie au bal du Diable. J'y ai aussi vu des parallèles avec Grave du fait de l'age de l’héroïne et du contexte scénaristique, même si les deux donnent dans des gens différents (horreur/gore vs thriller fantastique). Pour le reste, le film se démarque par sa propre touche à différents niveaux. Une ambiance lourde, des visuels soignés, une musique envoûtante et quelques scènes-chocs

(le petit frère enfoui sous la glace ou la disparition d'Anja)

Dans les thèmes, outre les traditionnels conflits religions/modernité, les expérimentations du passage à l'age adulte, j'y ai aussi vu un encouragement à se chercher, se trouver et à surpasser ses limites quelques soient les contraintes imposées par notre entourage, la société ou tout simplement par les barrières que nous nous mettons nous-mêmes.

Le pouvoir de Thelma étant en effet en grande parti "perverti" et utilisé de manière négative à cause de l'éducation religieuse très stricte imposée par ses parents, tout allant mieux sur la fin quand elle arrive à se sortir de ce carcan et "domestiquer", canaliser en partie ce pouvoir.

J'en ressortirai aussi la prestation de la très jolie Eili Harboe qui arrive à communiquer au spectateur ses émotions, en lui souhaitant de dépasser le cap du premier rôle dans des films confidentiels de son pays et d'avoir une carrière internationale.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 155 fois
1 apprécie

Vonsid a ajouté ce film à 1 liste Thelma

Autres actions de Vonsid Thelma