Affiche Théorème

Critiques de Théorème

Film de (1968)

Apocalypse Vow

Film d’une grande radicalité, Théorème allie deux tendances apparemment contradictoires, la rigueur d’une démonstration idéologique et la forme libre d’un poème en prose. La construction du récit, avec l’annonciation, la venue puis le départ du Visiteur, dont les conséquences se démultiplient sur chaque membre de la famille, a tout d’un programme. Le milieu bourgeois,... Lire la critique de Théorème

67 6
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Grand film

Probablement le film le plus profond et le plus ambitieux que j'ai vu de Pasolini, bien que je n'en cerne pas tous les tenants et aboutissants. Interview d'ouvriers par un journaliste de droite. Leur patron vient de leur donner leur usine. Plan sur les nuages passant au-dessus d'une montagne (l'Etna ?). Une citation sur Dieu qui envoie les hommes au désert. Alternance de plans du... Lire la critique de Théorème

15 2
Avatar zardoz6704
9
zardoz6704 ·

Retour aux origines, à poil.

Un étrange adonis à la beauté rimbaldienne se glisse dans une famille sentant fort l'anti-mites et le chloroforme, et va foutre une tempête monstre dans le verre d'eau. (pour ne pas dire le bordel) Lorsqu'il quitte mystérieusement la demeure, l'hybris de chacun, chauffé à blanc, s'ouvre comme la boîte de Pandore et en fout de partout : la fille a le poing serré sur son lit puis regarde... Lire la critique de Théorème

10 2
Avatar Mystagogue
9
Mystagogue ·

Jaijamaissutropcommentmefoutreetjenesuispasleseul.com

Pasolini crée le soldat idéalisé. On dit que la bourgeoisie par sa violence créera ses propres ennemis. Cet ennemi, normalement nous sommes des milliards, il est ici personnifié, idéalisé dans un corps extrêmement séduisant et en dehors de toute domination économique. Pasolini, dans son livre, reste très surréaliste dans son appréhension des événements mais pas dans les rapports que les... Lire la critique de Théorème

22 18
Avatar OVBC
9
OVBC ·

Dans théorème il y a theo

Car Théorème parle plus de foi que de mathématiques. Il soulève de belles et fortes questions : que se passe-t-il après un bouleversement intérieur ? L'envoyé est une sorte de présence divine, qui vient faire sortir le refoulé chez chacun des membres de la famille : une seule étreinte et le résultat vaut 10 ans de psychanalyse ! On pense au Christ qui guérit ceux qui l'approchent par le seul... Lire la critique de Théorème

5
Avatar Jduvi
7
Jduvi ·

Un marqueur de son époque

En 2016, il n'est pas facile de regarder, et encore moins d'aimer "Théorème", un célèbre film de Pasolini qui paraît plus aujourd'hui un marqueur de sa turbulente époque qu'une véritable pierre blanche dans l'histoire du Cinéma (majuscule, forcément quand on parle "d'auteurs" comme Pasolini, même si dans son cas, c'est souvent pour la mauvaise raison... Lire la critique de Théorème

6 7
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·

La beauté du diable

Un ange (un christ non crucifié selon Pasolini), rayonnant comme un soleil, mais affligé de la tronche de Terence Stamp, vient visiter une famille bourgeoise. Avec sollicitude, il se penche sur le cas de chacun. Si les voies du seigneur sont impénétrables, celles de ses créatures ne le sont pas. La famille explose car chacun se trouve touché par la grâce au plus profond de son être et part... Lire l'avis à propos de Théorème

8 5
Avatar -Marc-
1
-Marc- ·

Critique de Théorème par Garcia

Après un début très confus on comprend assez vite la situation : Terence Stamp est un invité mystérieux dans une famille bourgeoise. On ne sait d'où il vient mais il est là et exerce un pouvoir de fascination sur tous. En évitant de spoiler on peut dire que ce jeune homme révèle chacun des membres de la famille (ainsi que la bonne) à eux-même, les transmue. Le scénario, plutôt conceptuel avec... Lire l'avis à propos de Théorème

15 3
Avatar Garcia
6
Garcia ·

1h30 de perdue

Je tombe franchement de haut. J'avais plutot apprécié l'Oedipe de Pasolini et on me vendait Théorème come son capolavoro. J'ai une tolérance élevée à l'ennui, mais quand celui-ci est doublé d'un snobisme a peine dissimulé ça a vraiment du mal a passer. Esthétiquement c'est beau, aucun doute. Silvana Mangano n'a pas fini de me fasciner avec son visage de marbre... Lire l'avis à propos de Théorème

2
Avatar EmmanelTll
3
EmmanelTll ·

Divin

Une oeuvre troublante, malade, unique. Fascinant de bout en bout, ce film nous transporte dans un voyage vers le fantasme absolu. Hallucinant de maîtrise, Pasolini nous livre une mise en scène calme et hypnotique rythmée par le requiem de Mozart et la musique du grand Morricone. L'ambiance de ce chef d'oeuvre est franchement énorme, tantôt chaleureuse tantôt glaciale voire même carrément... Lire l'avis à propos de Théorème

7
Avatar Moorhuhn
9
Moorhuhn ·