Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

You can’t rate reality

Avis sur This Film Is Not Yet Rated

Avatar gallu
Critique publiée par le

Documentaire est un qualificatif trompeur et inutile. Il désigne à la fois des non-fiction films, le cinéma vérité minimisant les artifices du montage et de la voix off, mais également des enquêtes et programmes pédagogiques qui, tout à l’inverse, découpent leurs matériaux de base en tout petits morceaux pour les ré-agencer en une dissertation linéaire. This Film Is Not Yet Rated fait partie de cette seconde catégorie de films, qui donne souvent à voir des imbécilités didactiques et malhonnêtes.

This Film Is Not Yet Rated est une enquête sur le système des ratings mis en place par l’industrie filmique américaine pour cataloguer ses films, selon le degré de sexe et de violence acceptable pour chaque tranche d’âge. Docutainment oblige, This Film Is Not Yet Rated y va de sa petite dose d’humour, de parodie, construisant même une « intrigue policière » sans envergure qui échoue dans sa tentative ampoulée de pimenter en suspense les démonstrations. Mais ces frivolités et intermèdes inutiles ne diminuent pas l’impact des séquences d’entretiens... Car, chose rare dans le docutainment, This Film Is Not Yet Rated développe, via ses interviews, un argumentaire véritablement solide, permettant de démontrer à quel point les ratings constituent un système de censure. Outre la dénonciation du studio system et de la censure économique implicite au classement NC17 (du fait du désintérêt provoqué par la décision chez les distributeurs), qui sont des éléments connus de quiconque s’est déjà intéressé à la MPAA, le film de Kirby Dick nous montre que le rating NC17 s’applique en réalité comme une « punition » contre des films dont le contenu s’éloigne du mainstream et de la « morale commune ».

L’un des exemples pertinents évoqués est celui du film But i’m a cheerleader, teenmovie lesbien sorti en même temps qu’American Pie, sexuellement beaucoup moins explicite que ce dernier, et pourtant classé bien plus sévèrement par les « raters ». Le système des ratings, en apparence un froid et mathématique système de régulation du sexe à l’écran, constitue en réalité un jugement en normalité, qui renvoie notamment à leurs carcans les pratiques sexuelles filmées du point de vue des femmes et des homosexuels. La grande qualité des intervenants du film fondent sa qualité : Matt Stone (South park) John Waters (Pink Flamingos), Kimberly Peirce (Boys don’t cry), Michael Tucker (Gunner Palace) et Mary Harron (American psycho) comptent parmi les intervenants rapportant leurs expériences et analyses.

Le film donne à réfléchir sur de nombreux thèmes voisins, comme le rapport des américains au sexe et à la violence, la place des documentaires dans le système de censure/rating. Il aborde également des thèmes plus lointains, tout aussi sulfureux, et bien connus comme la censure indirecte exercée via les financements de films de guerre par le Pentagone, la recherches sur les relations entre comportements violents et films violents, la répression du piratage... Derrière son téléphone et sa caméra, le réalisateur Kirby Dick est une sorte de Pierre Carles américain, poil à gratter infatigable chatouillant le pouvoir et la bureaucratie.

Même s’il s’éparpille un peu, le documentaire de Kirby Dick a le mérite d’être plus qu’une bonne synthèse et une bonne réflexion sur la MPAA et les ratings : l’enquête menée a principalement permis de révéler que la commission d’appel de rating/censure de la MPAA était en réalité composée de gros bonnets de la distribution et de la production filmiques, comme les cadres de la Fox et de Sony.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 640 fois
19 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de gallu This Film Is Not Yet Rated