Le blues de Pierce Brosnan

Avis sur Thomas Crown

Avatar Fubuki
Critique publiée par le

Michel Berger aurait pu bosser sur la BO de ce remake si cette dernière n'était pas déjà "au poil".

L'ami Pierce n'est pas heureux mais en a l'air, et rêve certainement d'être un artiste, à défaut de quoi il collectionne les œuvres volées. À la différence de Michael Douglas dans "The Game", le personnage joué par Brosnan ne manque pas de volonté et d'imagination pour pimenter sa vie de multi-millionnaire, et nous en met plein les yeux. Thomas Crown est amateur de défis à relever, tantôt compulsifs (des frappes au golf à $100 000), tantôt soigneusement étudiés (tout le reste du film).

Puisqu'il ne lui suffit plus de dérober des œuvres du musée d'Art de New York avec la classe de James Bond, la finesse en plus, Crown s'attaque au challenge ultime que la vie présente à tous : Une femme.

Le raffinement, l'alcool brun comme la déco' anglaise omniprésente dans le film, les voiliers, les avions, les Caraïbes, le sexe (oh oui oh oui !), des grands peintres et des percussions qui sentent bon la banane sont autant d'éléments qui participent au rythme maîtrisé de l'œuvre. Pierce Brosnan incarne à merveille - à son habitude - l'homme pseudo-misogyne plus malin que tout le monde qui tombe les filles en fronçant un sourcil et tire au lance-roquette sans soulever l'autre. Mais nous qui l'aimons, l'aimons pour ça. Rene Russo est belle, et ferait presque penser qu'elle s'intéresse à l'homme plus qu'à ses possessions.

...oh comme je suis vil... ...attendez que je sois riche.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 769 fois
4 apprécient

Fubuki a ajouté ce film à 1 liste Thomas Crown

Autres actions de Fubuki Thomas Crown