Avis sur

Thor - Le Monde des Ténèbres par Dio_Nombo

Avatar Dio_Nombo
Critique publiée par le

Second film Marvel de la phase 2, on est tous curieux de savoir à quel point les évènements d’Avengers ont impacté nos héros. On a pu voir dans Iron Man 3 que Tony Stark était encore boulversé par la bataille de New York. Ce troisième film sur le vengeur blindé divise encore les fans: certains ont trouvé qu’il y avait trop d’humour, d’autres ont été traumatisé par le traitement du Mandarin et une partie trouve que le film se détache trop d’Avengers. Après un premier opus moyen, les retrouvailles avec Thor s’annonçaient intéressante, en effet, son chenapan de petit frère est après tout à l’origine du rassemblement des Vengeurs et a foutu une belle pagaille à New York .

Odin ouvre donc ce second film en explorant la mythologie asgardienne et en nous présentant les fameux elfes noirs et leur motivation: plonger les neufs mondes et l’univers dans le noir. Après cette introduction, retour dans le présent, directement après les évènements d’Avengers : Loki doit s’expliquer sur ses bêtises tandis que Thor doit les réparer à travers les 9 royaumes. Dès le début, on sent que le film se veut plus ambitieux: alors que le premier se passait en grande partie sur Midgard, Asgard est beaucoup plus présente dans ce film. Alan Taylor n’a pas fait les choses à moitié et nous fait redécouvrir ce magnifique royaume et c’est tout simplement sublime! Le coté heroïc fantasy de l’univers de Marvel est enfin bien représenté. Concernant les autres mondes, s’il y a des fans qui s’attendent à une visite guidée digne d’un tour opérateur des autres royaumes, préparez vous à être déçu: Midgard on connait déjà, pas grand chose à voir sur Vanaheim, un passage éclair sur Jotunheim et Svartalfheim ressemble à un monde de Riddick : vide…. Les autres mondes sont tout simplement absent, mais bon, on savait bien qu’en 1h50 de film, explorer neuf mondes aurait été un peu difficile….

Quand Star Wars rencontre Le seigneur des anneaux ça donne : Thor The Dark World. Ce mélange entre heroïc fantasy et science fiction est assez étrange, mais pas pour autant déroutant. C’est juste un peu bizarre de voir des rayons laser au cour des batailles. D’ailleurs ces batailles mériteraient d’être plus épique bon sang!!! On est Asgard, où sont les armées d’Odin pour repousser l’ennemi? La puissance d’Asgard se limite t-elle à une poignée d’hommes?? On a droit à des affrontements mais ils marqueront pas l’histoire asgardienne. Tout comme Malekith. Christopher Eccleston se débrouille pas mal, mais quelque chose coince… Le personnage manque de relief, malgré les enjeux (on parle quand même de la destruction de l’univers), on a du mal à ressentir la menace. Il aurait peut être fallu que le vilain débarque avec une véritable armée afin d’être plus imposant… Malheureusement Malekith est pour Thor ce qu’a été Anton Vanko pour Tony Stark: un vilain pas trop insurmontable, le combat final est là pour en témoigner…

L’un des points fort de Thor: The dark world réside dans le traitement des personnages secondaire. Qu’il s’agit de Jane Foster, des 3 guerriers, d’Odin et Frigga, ils sont beaucoup mieux traités que dans le premier film, même si j’ai trouvé Darcy un peu trop envahissante et Selvig surprenant. Mais la palme revient à Loki: le personnage exploite au mieux toute sa fourberie et tout comme le Joker l’a fait à Batman, il vole un peu la vedette au héros du film.Thor aussi a un peu changé, surement à cause des évènements d’Avengers mais c’est surtout dû à son amour pour Jane. On aurait pu craindre un triangle amoureux Thor-Jane-Sif mais Alan Taylor nous épargne ce calvaire. Par contre, difficile de ne pas penser à Game of Throne à certain moment. Le rythme du film est assez irrégulier, les creux et l’action se passent le relais pendant une bonne partie du film. Quand à l’humour, alors qu’il était un peu lourd dans Iron Man 3, là, il est très bien dosé! Mention spécial à un caméo particulièrement hilarant!

Autre différence avec Iron Man 3 : les scènes post générique. Oui j’ai bien dit « les » car il y en a 2. Je vais commencer par la seconde qui arrive vraiment à la fin du film: elle est mignonne, drôle mais inutile car elle annonce rien. Par contre la première annonce du lourd, du très très lourd que ce soit à court ou à long terme. Seul problème: il n’y aura que certains connaisseurs de comics qui comprendront les enjeux, le reste des spectateurs ne saisiront rien du tout, dommage…

Beaucoup mieux que le premier film, cette suite n’est malheureusement pas exempt de défauts, on passe néanmoins un bon moment en compagnie de Thor et sa bande. Ma note: 7,5/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 389 fois
3 apprécient

Autres actions de Dio_Nombo Thor - Le Monde des Ténèbres