Thor, le plus fort des Avengers ?

Avis sur Thor : Ragnarok

Avatar LeTigre
Critique publiée par le

Ayant visionné deux premiers films limite divertissants, je ne croyais plus au potentiel de la série de films mettant en contexte notre porteur de marteau foudroyant préféré, je n'arrivais même pas à me décider si je devais visionner ou pas ce troisième long-métrage tellement que Thor n’a pas eu le mérite d’être représenté aussi dignement et honorablement que ses confrères tels que Captain America ou Les Gardiens de la galaxie.

Comme j’ai l’habitude de mater chaque film sortant de l’univers Marvel et que chaque production est plus ou moins liée entre elles, il était donc évident que le visionnage du troisième Thor était une nécessité pour m'assurer d'un suivi correct de la progression de chaque super-héros de l'univers cinématographique. C’est donc dans cette optique que je me suis lancé à ce visionnage de bon cœur, en espérant cette fois-ci à un miracle. Pour les producteurs, l’attente était inévitable, ils n'avaient pas droit à l'erreur et il fallait bien plus prendre au sérieux cette trilogie qui était partie sur une mauvaise direction à la fois artistique et scénaristique.

Après le visionnage de ce troisième long-métrage, j’ai nettement remarqué que l’équipe technique a, une fois de plus, appliqué une nouvelle recette cinématographique, avec un nouveau réalisateur aux commandes. Des grands changements qui font de ce troisième Thor un rattrapage salvateur et bien plus que surprenant. Tout commence par un début qui met bien le ton, où Thor provoque exprès la colère d’un grand démon, dans un coin très inspiré de l’enfer. Cela s’enchaîne sur une baston extrêmement bien maîtrisée, avec une mise en scène prodigieuse et une fluidité de mouvement de caméra très bien réglée.

Le plan qui suit le marteau en train de cogner une par une chaque créature et la musique hard rock dégageant une ambiance du tonnerre pendant cet affrontement sont des indices sincères, nous faisant bien croire qu’on est tombé sur un pur, simple et grand divertissement. Et tout le reste du long-métrage est très prometteur, où le réalisateur Taika Waititi casse littéralement tous les codes habituels des films de Marvel.

C’est à croire que cet artiste n’avait absolument aucune contrainte imposée par les producteurs, il a réalisé ce troisième opus à sa sauce, comme une sorte space opéra du cinéma classique. C’était un gros risque mais un risque bien plus que satisfaisant et acceptable. Cette vision est donc une surprise étourdissante et ce n’est pas la seule des surprises qu’on peut remarquer pendant le visionnage. Avec un casting bien sélectionné dans l'ensemble, on se réjouit d’un bonheur rarement ressenti devant un film de Marvel.

Chris Hemsworth se lâche en toute liberté, que ce soit dans les coups ou dans les paroles. Il décrit un nouveau Thor plus fou, plus téméraire et plus bagarreur que celui des deux premiers films. Tom Hiddleston est de retour, après trois ans d’absence de collaboration avec Marvel, pour camper l'illusoire et malfaisant Loki. Jeff Goldblum campe un roi suprême d’un royaume très high-tech, animant son protagoniste en toute subtilité, avec des répliques qui font mouche.

Cate Blanchett, une des plus brillantes actrices de notre génération, enfile sans problème la tenue collante de la déesse de la mort Hela et incarne à la perfection cette dernière avec un style et une gueule incomparables. On compte très peu de méchantes dans les films de Marvel et celle-ci m’a carrément impressionné avec son pouvoir inouï de lancer des lames, sans la moindre limite et d’une fougue sans précédent.

L’actrice apporte un charme irrésistible à la super-vilaine vengeresse, un atout indispensable et suffisant pour marquer suffisamment les esprits. En plus de cette magnifique pléiade d’acteurs, Mark Ruffalo rejoint également le casting et interprète un Hulk comme on en a toujours rêvé d’en voir, dégageant une violence extrême et une volonté ravageuse de détruire tout ce qui se trouve sur son chemin. Son combat avec Thor est un délice visuel magique et digne d’un spectacle de haute volée.

On a déjà eu un aperçu dans le film Avengers mais là, c’est la totale. J’aime bien comment Thor se comporte comme un grand chanceux, déclarant avec joie et à tout le monde On se connaît tous les deux ! C’est un collègue de travail. Et c’est encore amusant quand Hulk court comme un dératé vers Thor et ce pauvre dernier s’écriant Oh c'est pas vrai ! Décidément, on a de quoi être ébahi maintes fois pendant la lecture du film.

Scènes d’action à couper le souffle, une description plus fournie du royaume d’Asgard et de Thor, une participation des personnages équilibrée et adéquate, un humour décomplexé tout à fait assumé, des effets spéciaux d’une qualité irréprochable, un caméo génial de Stan Lee en coiffeur loufoque, des répliques bien trouvées, ce sont réellement des ingrédients qu’il faut pour créer un film de Marvel parfaitement respectable, à même faire de cette production l’archétype des longs-métrages de Marvel. 8/10

  • On dirait que tu avais vraiment une relation très intime avec ce marteau. Et que sa perte est comparable à celle d’être un être aimé.
  • Voilà qui est joliment dit.
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 672 fois
20 apprécient · 2 n'apprécient pas

LeTigre a ajouté ce film à 14 listes Thor : Ragnarok

Autres actions de LeTigre Thor : Ragnarok