Complètement marteau !!!

Avis sur Thor : Ragnarok

Avatar Yoann_Carré
Critique publiée par le

Si Captain America (et Iron Man dans une moindre mesure) ont réussi à clairement se détacher dans l'immense univers cinématique de Marvel, Thor est souvent synonyme de mouton noir, considéré comme trop classique, et qualitativement en deçà des standards de la Maison des Idées. Mais après deux épisodes solo et deux Avengers, Marvel dynamite complètement les fondations d'un personnage manquant souvent d'envergure. Quoi de mieux pour cela que de s'inspirer clairement de l'un des gros succès Marvel de ces dernières années : Les Gardiens de la Galaxie ? Car dans Thor : Ragnarok, notre ami aux cheveux longs (en tout cas il fut un temps !!!), est envoyé de force vers une autre galaxie après avoir vu son célèbre marteau détruit, alors qu'Hela, la déesse de la mort, tente de s'approprier Asgard, en attendant de détruire toute la galaxie...

C’est ainsi que Thor s’octroie un ravalement de façade complet. La promesse était d’ores et déjà affichée dans un premier teaser ponctué du riff ravageur de Immigrant Song de Led Zepplin (que l’on retrouve avec grand plaisir dans le produit final). Plus fun, plus coloré, plus kitsch… Thor allait marcher sur le même chemin entamé par ses confrères galactiques portés par l’ancien trublion de la série B qu’est James Gunn. Les manettes de ce troisième volet frôlant le soft-reboot sont confiées au réalisateur néo-zélandais Taika Waititi, un choix qui étonne au premier abord mais qui s’avère amplement judicieux...

Etant technicien du rire discret mais diablement efficace, Waititi livre en une séquence une parodie totale de Doctor Strange, usant uniquement d’une astuce de montage qui propulse le film dans le comique de situation. Diablement créatif dès qu’il s’agit d’amuser, le réalisateur aborde également ses scènes d’action avec une grande intelligence. Sans doute conscient qu’il n’est pas un spécialiste de la question, il opte pour des séquences musclées éminemment lisibles, qu’il émaille d’hommages formidablement iconiques. Le cinéaste se montre ainsi capable de passer en un plan de Flash Gordon à Doom, pour mieux nous surprendre à coup de Climax tout droit sorti d’Albator...

Pour un premier blockbuster, il faut reconnaître que Taika Waititi s’en tire vraiment très bien. Même si le MCU ne prend plus grand chose au sérieux en cette année 2017 placée sous le signe de la comédie, Thor : Ragnarok a le cran de faire bouger les lignes de façon durable. Après plusieurs années dans l’ombre d’Iron Man et de Captain America, Thor et Hulk retrouvent enfin un rôle de premier plan. Tous les acteurs sont maintenant en place pour Avengers : Infinity War. Il n’y a plus qu’à compter les jours !!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 219 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Yoann_Carré a ajouté ce film à 4 listes Thor : Ragnarok

Autres actions de Yoann_Carré Thor : Ragnarok