Un bon film en tant que tel, mais un bon film "Thor" ?

Avis sur Thor : Ragnarok

Avatar Alicia Donato
Critique publiée par le

Thor Ragnarok est selon moi, un film ni bon, ni vraiment mauvais.
En effet ce film est à nuancer et c'est ce que je vais m'évertuer de faire, de sorte à apporter une critique constructive.

Tout d'abord, commençons par les points positifs.
La forme de l'oeuvre est très belle, bien travaillée. Les costumes sont beaux, les mondes hauts en couleur sont au rendez vous.
Visuellement le film est très travaillé et donc par la même agréable à regarder.
Les scènes d'action envoient pleins les yeux c'est indéniable, on retiendra tous sans mal le combat titanesque qui nous est délivré dans l'arène, ou encore la magnifique scène où l'on voit

l'affrontement entre les Valkyries contre la déesse de la Mort,

de même que la puissance de l'antagoniste principale,

Hella, qui est donc la soeur de sang et la soeur de "coeur" de Loki. Cette infidélité à la mythologie est en soi non pas un problème mais une simplification pour plonger plus directement le spectateur au coeur de l'histoire, ce qui est donc un point positif.

La découverte et l'exploration d'autres mondes manquaient quelques peu aux 2 autres volets de la trilogie, en cela Thor Ragnarok rempli ses promesses, en nous faisant découvrir du neuf.
Autre point positif et non négligeable, les performances des acteurs, les partis pris pour certains personnages sont contestables, et on en reparlera très bientôt, néanmoins, les acteurs sont efficaces dans leurs rôles.
Le casting est clairement bon et on voit que les acteurs prennent du plaisir à interpréter leurs personnages, ce qui tout naturellement amène une touche de fraîcheur à l'écran.
Les références à la mythologie nordiques sont présentes et appréciables.
L'interaction en début de film entre Thor et

le Docteur Strange

est parfaitement maîtrisée, légère et agréable à regarder.
De même que le traitement du personnage de Heimdall est très intéressant, et je le trouve plus captivant à suivre encore que dans les films précédents.
Pour ce qui est de la trame elle-même,certes, elle ne casse pas trois pattes à un canard, mais il n'empêche qu'elle est claire, nette et simple à suivre,

Maintenant passons aux point négatifs de ce film, qui selon moi, l'ont fait déchoir de son titre de meilleur volet de la saga et l'ont pour ma part relégué au moins réussi.
L'univers de Thor relate la mythologie nordique, ainsi ces Dieux sont des guerriers nobles et fiers qui inspirent davantage craintes et respect que bouffonnerie et parodie.
Et oui, pour ma part le vrai point noir de ce film est son parti pris plus qu'osé. Il est vrai que cet audace fut reconnu et récompensé, néanmoins il constitue à mon sens plus qu'une simple infidélité mais bel et bien une trahison de cet univers.
En effet, quelques blagues par ci, par là, peuvent être agréables et donner une bouffée d'air frais durant le visionnage du film, comme l'ont fait les 2 volets antérieurs; en revanche utiliser l'humour comme la pierre angulaire du film, ça coince.
On en vient à se demander si on regarde Thor le Dieu du Tonnerre ou sa parodie ? Les blagues vaseuses sont là pour être là et n'apportent rien voire même tuent certains moments clefs ou aspects des personnages.
Le film relate le Ragnarok, qui est un sujet crucial dans le monde de Thor, honnêtement ce sujet aurait largement pu être traité dans un registre de film tragique, or là on a, au mieux, affaire à un drame satirique.
Ce qui a pour conséquence un discrédit sur l'ensemble de l'oeuvre. Plus aucun un enjeu ne semble important, pourtant il y avait matière à faire !
On en vient à se dire que l'Exterminateur du premier volet semblait presque être une menace plus importante que la Déesse de la mort elle-même !
La mort

des trois guerriers, amis de Thor que l'on suit dès le début de la Saga, nous semble tout au plus insignifiante.
De même que celle d'Odin père de toute chose, cette scène sur fond vert mal incorporée ne nous fait ni chaud, ni froid. Alors que la mort de Freya, mère de Thor et Loki, nous avait nettement plus atteint nettement plus dans le deux.

On ne retrouve aucune émotion lors de passage sur lesquels on aurait pu, ou plutôt aurait du trembler, être secoué par les événements ou du moins être seulement pris d'empathie, je fais donc naturellement référence

à la destruction d'Asgard, par le Dieu du feu qui ressemble davantage à un enfant capricieux avide de carnage qu'autre chose, mais passons.

De plus le fond sonore, la musique est en telle décalage avec l'ambiance de danger ou de drame qui devrait être proposé que l'on ressent presque le besoin de couper le son, le temps que la scène prenne fin !

Parlons maintenant de l'effet de ce parti pris sur les personnages principaux.
Un seul mot : Discrédit.
Le personnage de Hulk est introduit de manière intéressante dans l'histoire, néanmoins, il perd tout saveur. Le stéréotype du monstre bête et surpuissant est mis en lumière, or l'essence de Hulk est d'être un personnage nous démontrant la fragile limite entre l'homme et le monstre. Ce dernier apporte certes des scènes qui font sourire le spectateur, comme la scène du bain par exemple, néanmoins ils l'ont simplifié, lui ont enlevé ce qui faisaient de lui ce personnage si intéressant craint et respecté.
Ce qui nous est montré vis-à-vis de ce personnage est simpliste et enlève tout réel intérêt à son personnage.
A ce propos d'intérêt, je ne m'étalerai pas sur les gladiateurs de l'arène qui, en toute franchise, ne servent à rien tant ils sont insipides.
Et pour clore cette section sur les personnages parlons des héros bien que là antihéros, du film, Thor et Loki.
Thor est, comme dit précédemment, un Dieu nordique noble, fier et désormais avisé de par sa leçon d'humilité (Thor 1) et sa clairvoyance (Thor 2); or toute cela semble être mis au placard.
On ne découvre pas une nouvelle facette du personnage, on découvre un côté qui met simplement à mal tout ce qu'on a connu et ce qui fait Thor ce qu'il est.
La transition de Dieu à bouffon roi de la mauvaise vanne ne passe pas ! l
Le film tente d'explorer de nouveau la thématique de la famille, de la puissance mais c'est là encore sans saveur tant c'est pris en dérision.
Le même problème mais bel et bien décuplé est attribué à Loki, Dieu de la Malice, (bien qu'à sa décharge son discrédit a débuté dès Avengers 1).
En fait, il semble impossible de le prendre au sérieux une seule seconde, il perd tous ses combats, ne trompent personne, n'utilisent presque jamais ses capacités, on finit davantage par le percevoir comme le petit frère jaloux et embêtant que comme un Dieu dont qu'il est avisé de redouter.

Je m'étendrai pas plus là dessus, à tous ceux qui ont lu jusqu'à la fin, merci, je suis ouverte au débat.
Quoi qu'il en soit pour répondre à ma rhétorique, Thor Ragnarok est assurément un film où on passe un bon moment, mais ce n'est pas un bon film Thor où l'univers et les personnages sont trahis, la volonté de suivre la voie des Gardiens de la Galaxie est à mon goût une mauvaise idée et lui vaudra d'être rapidement oublié.
Je lui attribue donc la moyenne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 64 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alicia Donato Thor : Ragnarok