Thor est mort, vive Thor.

Avis sur Thor : Ragnarok

Avatar Legeno
Critique publiée par le

Après deux opus faisant office d'ambulance de service avec une cible imprimée à la place de la croix au sein du MCU, notre croisement entre Lady Oscar, Bob le Bricoleur et Pikachu reprend du service dans un 3è opus que personne n'attendait à la base. Faut dire que Thor, c'est quand même l'un des personnages les plus difficile du monde à prendre au sérieux dans sa version live, entre son armure en plastique, ses cheveux sponsorisés par l'Oréal, sa cape piquée à un cosplayeur de Superman et son marteau tout droit sorti d'un rayon Toys "R" Us. Parce qu'on va pas se mentir, Thotor : quand même Christophe Lambert faisait un dieu du tonnerre plus impressionnant que toi, c'est que vraiment t'as foiré ta feuille de perso au niveau du charisme.

Mais fort heureusement, ce Thor 3 va avoir ce qui est sans doute la meilleure idée depuis un moment au sein du MCU : prendre ce personnage ridicule, l'exploser au sol, le passer à la broyeuse, et reconstruire autre chose avec les petits bouts restants. Et à titre personnel je suis conquis par le résultat final : débarrassé de son marteau inutile de mes deux, avec une coupe de cheveux sortie d'ailleurs que d'une pub de parfum, avec ce cache-oeil, Thor avait enfin la classe. Enfin nous avons le dieu du tonnerre qui en impose. Et pour en imposer on lui donne même droit à une scène de bagarre qui a un peu de gueule, où on ressent sa puissance sans avoir à le voir agiter dans tout les sens son joujou pour essayer d'avoir l'air menaçant. Surtout que le joujou en question, le meilleur critique de cinéma du Youtube Game l'a repris à son compte. T'as bien fait de lâcher ce truc Thor, tu ne faisais pas le poids face à lui. On a même en prime un des rares moments du MCU où un morceau populaire, habituellement fait pour rameuter les vieux connards de 50 balais persuadés d'avoir eu la meilleure musique du monde et leurs beaufs d'enfants éduqués à croire que AC/DC c'est le summum de l'art sonore, est étrangement bien utilisé et pertinent dans la scène.

Bon bah c'est cool, grand film en perspective alors, aller pouf, rideau on se casse ? Oui, si ce que je venais de raconter là faisait l'intégralité du film et non pas les 15 dernières minutes. Parce qu'avant, faut se farcir 2h de ce qui est digne d'une très longue farce. Jouant la carte de l'auto-dérision, Thor 3 emprunte le chemin des Gardiens de la Galaxie où on va soit disant se moquer allègrement des clichés du genre et faire des blagues à tout bout de champ. J'y vois un premier problème à cela : je flaire l'arnaque. L'arnaque, c'est que les mecs se sont bien rendus compte qu'ils arrivaient pas à faire du sérieux avec Thor, en témoignent les deux échecs totaux que sont les premiers films que même le fan de Marvel le plus attardé n'essaye plus de défendre. En fait, ils n'arrivent plus à faire du sérieux avec Marvel depuis longtemps, vu que tous les films sont maintenant saccagés par les blagues à deux balles qui mettraient en dépression même Dany Boon qui désamorcent toute tension potentielle. Le sort de la Terre ou de l'Univers est en jeu, mais faut surtout pas que le spectateur soit impliqué, faites le rire, divertissez-le en permanence sinon il risque de commencer à réfléchir au scénario et se rendre compte que c'est de la merde. Et Thor 3 je sens qu'on est en plein dedans : appliquons la recette humoristique miracle à Thor, d'un coup les gens vont aimer. Et il en résulte un film qui s'apparenterai à un épisode de 2h10 des Animaniacs et d'Oggy et les Cafards, qui échoue de façon quasi-permanente à construire une véritable menace et du drame, et qui en vient à se saboter lui-même quand il essaye de placer -chose rare chez un Marvel- une réplique un peu intelligente et pertinente.

Dans ce festival à la limite du supportable du Jamel Comedy Club, il en ressort malgré tout que jamais un personnage dans un Marvel n'aura été aussi bien maltraité, et juste pour avoir réussi à me faire croire en un Thor en live qui ressemble à quelque chose, le film mérite d'être dans le haut du panier de Marvel et se place dans la catégorie très restreintes des films presque intéressants à voir du MCU. Mais ça reste un Marvel avec cette phobie de la dramaturgie, sa bouillie visuelle et son humour qui tond les pâquerettes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 53 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Legeno Thor : Ragnarok