Avis sur

Time Out par ezio9375

Avatar ezio9375
Critique publiée par le

Rappellez-vous l'époque à laquelle Andrew Niccol était un nom sur lequel il fallait compter dans le cinéma ! Souvenez vous de Bienvenue à Gattaca, S1mone et le merveilleux Lord of War, ou encore The Truman Show dont il a écrit le scénario ! Nous avons tous en mémoire cette finesse du propos alliée à une originalité de traitement. Il faut évoquer l'uniformisation des masses ? Niccol nous ponds un film de science-fiction. Il veut aborder le trafic d'arme ? Qu'à cela ne tienne, il en fait une comédie satirique ! Il faut se souvenir qu'Andrew Niccol était un bon réalisateur avant de voir son nouveau film et de le cataloguer dans les erreurs industrielles au même titre que Roland Emmerich, Michael Bay et David Yates. Oui, Andrew Niccol nous a offert un cadeau empoisonné. L'emballage est beau, attirant. Nous l'ouvrons sans aucunes hésitations. Mais c'est pour s'apercevoir qu'il est vide.

Le postulat de départ était pourtant intéressant. Les humains sont génétiquement modifiés pour ne plus vieillir à partir de l'âge de 25 ans. Ils ont atteint la jeunesse éternelle. Mais cette découverte a une contrepartie. Chaque personne est alors affublée du même temps qui lui reste à vivre : un an. Il peut gagner du temps ou en perdre. Le temps devient la nouvelle unité monétaire et votre bras devient votre compte en banque. Will, « interprété » par Justin Timberlake, vit dans le ghetto où le temps vient à manquer et une bande de voleur tue impunément pour récupérer du temps de vie. C'est en rencontrant Hamilton, qui est pourvu d'un siècle, que Will va découvrir que le monde est loin d'être égalitaire et que certains s'emploient à déséquilibrer la balance pour que les plus riches vivent le plus longtemps au détriment des plus pauvres. Tel un robin des bois des temps modernes, il va tenter de rétablir un équilibre mais va vite se rendre compte que c'est plus compliqué qu'il ne paraît.

Vouloir comprendre ce qui ne fonctionne pas dans ce film est une entreprise vaine. Il faudrait faire une liste tellement longue que ces quelques lignes ne suffiraient pas. Il est également très compliqué de savoir ce qui a amené un aussi bon réalisateur à faire un film aussi plat. Je vais donc me contenter de faire surgir quelques pistes. Tout d'abord, le scénario a du mal à décoller. Les vrais problèmes n'arrivent qu'à partir d'une heure de film, ce qui est déjà très long. De plus le développement du vrai propos du film reste à la surface des choses. Niccol veut faire une parabole sur le monde actuel où les riches sont très riches et écrasent les pauvres très pauvres. Au delà du fait que ce propos soit très classique, Niccol ne le travaille pas plus que cela, préférant mettre en scène une amourette sans saveur entre Timberlake et Amanda Seyfried qui joue la fille d'un riche propriétaire de banque. Parlons d'ailleurs du casting qui laisserait rêveur un réalisateur de films de série B. Justin Timberlake a l'étonnante capacité d'être toujours à coté de la plaque (et depuis Dwayne Johnson, on avait jamais vu ça). J'en veux pour exemple une scène où la mère de Will meure dans ses bras. Il se lance alors dans une performance de pleurs aussi crédibles que Hulk Hogan en tutu dans un ballet de l'opéra de Tokyo. Quant à Amanda Seyfried, autant elle faisait illusion dans Mamma Mia, autant dans Time Out elle a l'air de se demander à chaque plan ce qu'elle fait là. Et nous aussi !

La réalisation hyper classique ne parvient pas à rehausser le tout et le film laisse indifférent si bien qu'on sort de la séance en commençant à oublier ce qu'on a vu durant 1h50. Ce n'est jamais vraiment bon signe et il y a tellement d'autres bons films en salle en ce moment qu'on ne peut même pas le voir par dépit. En bref, oubliez ce film et retournez voir les précédents de Niccol afin de rester sur une bonne image.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 105 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de ezio9375 Time Out