Trop de clichés, c'est trop !

Avis sur Time Out

Avatar Nicolas_Zaural
Critique publiée par le

Un peu le même sentiment que The Island : le concept est intéressant, le résultat est décevant.

Plutôt que de se poser et réfléchir 2 secondes, on nous balance :

  • des courses poursuites à répétition sans grand intérêt. Les courses des personnages, en revanche, peuvent vraiment être cocasses : 1) la fille court sans penser à enlever ses talons (de 15 cm, quand même !), 2) le petit couple s'évertue à systématiquement courir en se donnant la main, 3) la mère qui a 1h30 pour se rendre au rdv avec son fils (à 2 h de marche), qui part en sprintant (elle est au courant qu'elle doit courir sur 8 à 10 km, pas 500 m ?), mais qui n'arrive pas temps. Elle a couru pour gagner 30 min sur un trajet de 2h. Elle devait manquer d'entrainement.
  • des scènes à émotion ultra attendues : la mère qui meurt dans les bras de son fils (eh oui, il fallait que ça tombe pile poil, pour le drame vous comprenez !), et le remake à la fin (va-t-il se passer la même chose avec sa gonzesse ? Suspense !).
  • un futur lointain avec des bagnoles customisées des années 1950, 1960 et 1970 (?!). On aperçoit même une DS dans le quartier riche, tiens. Moi en 2160, si j'étais pété de thunes, j'aurais une vraie voiture futuriste, avec un niveau de sécurité décent et des options tout le tour du ventre.
  • un manichéisme assez navrant des personnages : le méchant grand capital et son suppôt, le méchant flic en manteau en cuir noir, le gentil robin des bois, la "fille de" rebelle, le voleur qui se la pète auprès de ses victimes et trimballe sa clique de sous-fifres, etc.
  • Enfin, et c'est vraiment le plus dérangeant, un simplisme tout aussi navrant de l'analyse économique. J'ai adoré la scène où Justin Timberlake s'aperçoit que sa redistribution sauvage ne marche pas, car son action a provoqué une hausse des taux d'emprunt... Mais comment n'a-t-il pas pu y penser plus tôt ?! C'est incroyable : se voulant justicier, il distribue du temps aléatoirement, et donc injustement (car il ne donne pas à tout le monde) à quelques-uns, mais renchérit le coût de la vie, et donc le risque de mort pour tous les autres. Heureusement, le réalisateur, tenant à l'image de son personnage principal, s'est abstenu de nous montrer cet aspect des choses.

La liste est si longue que, paradoxalement, le visionnage du film est rendu plus agréable, car on en vient à attendre chaque nouveau cliché (un toutes les 3 minutes, environ) avec un enthousiasme croissant !
Pour le côté positif, une esthétique clean classique des dystopies et quelques scène de réflexion sur la valeur du temps, mais trop peu nombreuses.

Bref, film plein d'incohérences et de facilités : on est très loin de Gattaca.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 215 fois
4 apprécient

Nicolas_Zaural a ajouté ce film à 1 liste Time Out

Autres actions de Nicolas_Zaural Time Out