Nouvelle aventure en Syldavie

Avis sur Tintin et le Lac aux requins

Avatar Jacquesherve
Critique publiée par le

Il s'agit ici d'une aventure inédite adaptée en film d'animation et non pas tirée d'un album de Hergé.

L'action se déroule en Syldavie à proximité de la Bordurie. Tintin, le capitaine Haddock vont rejoindre le professeur Tournesol qui possède une villa. Les Dupondt les rejoignent car en mission suite à des vols commis dans les musées où les biens sont remplacés par des copies.

Tant bien que mal nos amis arrivent à destination et découvrent que le professeur Tournesol met au point un appareil capable de reproduire des objets en trois dimensions. Tintin en apprenant cela et en étant au courant des vols mystérieux dans les musées fait le rapprochement. Voilà qu'un homme grenouille est surpris en train de s'enfuir. Deux enfants syldaves qui ont aidé nos amis se font enlever et un mystérieux malfaiteur responsable de cet acte donne des consignes à l'aide d'un magnétophone. Voilà qu'une nouvelle aventure dans un repaire sous-marin attend notre ami qui va retrouver un ennemi bien connu : Rastapopoulos.

Après le sceptre d'Ottokar et objectif Lune on découvre de nouveau la Syldavie. Le scénariste Greg nous fait découvrir un autre patrimoine de la Syldavie : la danse locale Blouchtika. On notera parmi les sources d'inspiration : le Rayon du mystère de Journée Zette et Jocko en raison du repaire caché sous l'eau et aussi le trésor de Rackham le Rouge compte tenu du déroulement d'une partie de l'aventure sous l'eau. On retrouve le sous marin en forme de requin qui cette fois sera piloté par le capitaine Haddock.

Le musée ethnographique dans l'oreille cassée avec le fétiche fait aussi partie des sources d'inspiration vu qu'il s'agisse de vols remplacés par des copies. Le récit commence par un vol se déroulant dans un musée océanographique.

Tournesol nous fait découvrir à travers le récit une invention qui fera plus tard école : l'impression en trois dimensions qui commence l'arme à ultrasons dans l'affaire Tournesol attirera les faussaires.

Les décors sont assez bien faits et on note une installation futuriste dans le repaire de Rastapopoulos dont un bassin escamotable dissimulant une cage d'ascenseur.

On remarquera l'absence de tensions entre le capitaine Haddock et les Dupondt, Greg n'ayant pas tenu à reprendre les rapports entre les trois personnages tels que Hergé avait défini.

Un dessin animé sympathique avec une description de la Syldavie venant compléter celle de Hergé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 101 fois
9 apprécient

Autres actions de Jacquesherve Tintin et le Lac aux requins