Avis sur

Titanic

Avatar khyuga
Critique publiée par le

Le temps qui passe peut parfois nous influencer sur les œuvres qu'on regarde, lit, joue : parfois on est bercé d'un sentiment de nostalgie nous faisant être clément et fermant les yeux sur les défauts d'une œuvre qu'on aime, d'autre fois le temps nous permet d'avoir le recul nécessaire et de pouvoir enfin juger la vraie valeur de celle-ci.

Pour Titanic, c'est le 2eme qui m'est arrivé. Car oui j'ai fait partie de ces gens qui ont détesté ce film ou plutôt tout ce qui tourna autour : je pense qu'il sera difficile pour quelqu'un n'ayant pas connu cette période de s'imaginer comment tout ce qui passe autour d'un film peut finir par vous révulser de ce dit film.
Certains se plaignent aujourd'hui de certaine campagne marketing autour de films : j'ai envie de dire que c'est du pipi de chat à coté de ce que fut Titanic en Janvier 1998 : Di Caprio mania, hystérie collective (des foules qui se massaient devant les cinémas pour aller voir ce film au point d'avoir un vrai sentiment étouffement, des portes de cinéma parfois brisées tellement les gens poussaient dans cette boite sardine où on se sentait très à l'étroit.

Et tout ça pour quoi : un film à l'eau rose, une banale histoire d'amour où on connait la fin puisque le bateau coule, un film bon mais sans plus tout du moins c'est le sentiment que j'avais lors de mes 12ans.

Puis quasiment 20ans plus tard, voila que je vois en ce début 2017 que le film va passer sur une chaine pour ses 19ans, je me dis "pourquoi pas le regarder" et là j'ai eu le même sentiment que le personnage du chef d'équipe de chercheur, je cite sa phrase qui parlait du Titanic (lui pour le bateau, moi pour le film) "je suis totalement passer à coté de son histoire".

19ans de plus dans les dents, loin de l'hystérie de l'époque, loin des préjugés que je pouvais en avoir, j'ai découvert le film pour ce qu'il était vraiment et j'ai vu que non ce n'était pas qu'une vulgaire histoire d'amour à l 'eau de rose puisque Cameron évoque en filigrane des sujets comme la lutte des classes (on ne voit pas à 31ans de la même façon qu'à 12ans de telles scènes comme les passagers de 3eme classe qui sont laissés comme des animaux en cage à leur étage par les officiers du bateau pendant que le bateau coule), la place des femmes dans une société patriarcale (avec le personnage de Rose), puis l'histoire d'amour entre Rose et Jack est bien construite, pas mielleuse, pas dégoulinante de mièvrerie comme peuvent l’être certaines.
Le duo Di Caprio/Winslet aidant bien à ça car l'alchimie entre les deux est excellente.

D'ailleurs globalement on ne tombe jamais dans le pathos, tout est sobre dans l'émotion à l'image de cette scène de l'homme âgé avec la femme dans leur lit attendant la mort.

On remarque une grosse maitrise du rythme de Cameron aussi puisqu'etre capable de ne pas ennuyer le spectateur en 3h de film n'est pas donné à tout le monde.

Les effets spéciaux tiennent toujours la route malgré l'age qu'ils ont pris.

Bref dans ma critique plus qu'une analyse méticuleuse du film techniquement, c'est plus une émotion qui m'a traversé en regardant de nouveau ce film et que me fait dire que oui Titanic est bien un grand film de l'histoire du cinéma contrairement à ce que j'avais pu pensé à l'époque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 115 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de khyuga Titanic