Il est ou ton flingue, Lara ? ( spoilers)

Avis sur Tomb Raider

Avatar SpiderVelvet
Critique publiée par le

Résumons rapidement mon histoire avec Lara Croft. Je fais partie de la génération Reboot de Tomb Raider. Oui j’ai joué petit aux anciens tomb raider. Oui Lara Croft est une des personnages les plus emblématiques de l’ère de la playstation 1. Non, je n’ai pas vu les films avec Angelina Jolie et ne souhaite pas les voir, et les deux seuls jeux Tomb Raider que j’ai fini sont le reboot de 2013, qui a inspiré majoritairement la trame du film, et rise of the tomb raider, que personnellement je trouve plus fun que le premier.

J’aime bien cette nouvelle Lara Croft en soi. Beaucoup de critiques du film reprochent à l’actrice choisie, Alicia Vikander, de ne pas etre « lara croft », parce que pas assez érotisée, pas assez de poitrine ou de gros plans sur ses fesses. C’est assez drole de constater cela, parce que en soi c’est réellement l’adaptation du tomb raider Reboot. Vous savez ce jeu censé nous narrer la première aventure de l’aventurière, perdue seule sur une ile, avec une secte à ses trousses, et qui progressivement se transforme en guérrière pour survivre. Ce jeu qui a humanisé lara croft, qui l’a rendu « normale », moins de poitrine, moins de formes, misant beaucoup plus sur un petit gabarit et la beauté naturelle, ainsi que l’attitude de survivante et de femme forte.

Le film respecte cela avec perfection. Alicia Vikander a vraiment le physique parfait pour etre lara croft du reboot. C’est une pure brune avec des yeux marrons et un physique svelte mais en meme temps assez baraque. Car oui pour devenir la Lara Croft du film, l’actrice a du prendre 5 kilos de muscles. Et... C’est carrément montré dès le premier temps du film, ou on voit lara Croft faire de la boxe avec des gros plans sur ses abdos et ses bras.

Ça parle de quoi ce film ? J’aurais tendance à dire que je m’attendais à une adaptation du scénario du jeu de 2013... Et j’ai été assez déçu. C’est une sorte de mélange asseptisé du premier jeu avec quelques éléments du second, comme la présence de la belle mère maléfique de Lara. C’est ultra frustrant. Malheureusement le format cinématographique de 2h ne permet pas de retranscrire l’évolution mentale et physique d’une Lara croft du jeu vidéo qui prenait plus de 12h à finir minimum. Tout est rushé sur l’ile, et la première partie du film est pleine d’éléments superflus.

L’idée de montrer une Lara croft prolo, underground, et badass, qui refuse de toucher son héritage et qui fait du deliveroo en vélo au début et de la boxe thai, je me suis dit ok pourquoi pas. Mais très vite, ça part en inutile, car la miss Lara fait une sorte de course débile pour de l’argent en vélo et se fait courser par des mecs qui veulent l’attraper. Ça n’apporte rien. C’est juste pour faire, style vous avez vu comment elle est trop street notre lara croft. Mais ça n’amène rien à l’histoire.

Par la suite, lara découvre l’héritage de son père disparu depuis 7 ans et s’apprete à signer les papiers pour toucher son héritage... Mais elle refuse. Première décision incompréhensible du film. Cette Lara Croft prend des décisions complétement débiles. Elle découvre donc que papounet croft, qui a une relation très fusionnel avec elle on la voit à travers des flashbacks faire du tir à l’arc avec son père jeune ( et ça permet de sauter totalement le passage d’apprentissage de Lara la survivante sur l’ile) est parti sur l’ile du Yamatai ou une reine japonaise maudite est enterrée. Elle décide donc d’y aller et d’ignorer totalement le testament vidéo qui lui demande de tout bruler ses dossiers, car la vilaine secte secrete trinity veut s’en emparer.

Lara Croft décide donc de vendre ses bijoux de familles à un pawn shop pour payer son voyage. Je veux dire elle aurait pu signer ses papiers d’héritage et toucher des millions mais... elle le fait pas. Une fois arrivée au Japon, elle se fait voler son sac par des voyous et s’ensuit une putain de course poursuite de 10 min censé nous montrer que « putain Lara Croft elle est vraiment badass ». Sauf que ça n’apporte rien mais rien du tout.

Elle arrive à trouver Lu Ren, le fils du mec qui a 7 ans auparavant emmené son père au Yamatai et qui a lui aussi disparu. Lu ren Jr est donc un chinois alcoolique propriétaire d’un bateau, qui a aucun charisme et qui pourtant, nous est présenté comme le mentor de Lara... J’ai du mal à comprendre. Vous vous souvenez dans le jeu, y avait plein de naufragés ainsi que le mentor de Lara ? Bah ici c’est juste ce chinois alcoolique. Et c’est tout.

S’ensuit la fameuse scène du bateau. Comme dans le jeu ou presque. Lara qui arrive dans l’ile, sur la plage, il pleut il fait sombre des mecs en capuches qui s’approchent vers elle et qui l’assome. Ça y est je me suis dit. Ça y est c’est la secte, le film se lance... Vous vous souvenez le jeu, la noirceur de l’ile ? Perdu, vous aurez juste une vieille carrière de pierre sous le soleil. Lara se réveille donc chez Mathias vogel, qui n’est donc plus un leader de secte mais un simple gars qui veut revoir sa famille et qui est coincé depuis 7 ans sur l’ile car il n’a pas trouvé le tombeau de la reine japonaise. Il a genre toute une armée de mercenaires qui font travailler des esclaves. Très vite le gars nous est présenté comme un « gros vilain » bla bla j’ai tué le père de Lara, de Lu Ren, et vas y que je te tue les mecs qui ne travaillent pas.

Bon s’ensuit evidemment l’évasion de Lara grace à Lu Ren qui se saisit d’une M16 lance grenades et qui fait un carton plein parmi les gardes, ce qui est bizarre parce que pour un alcoolique, il tire plutot bien. Lara s’échappe, tombe dans la rivière et on nous refait la scène de l’avion. Pendant ce temps, Lu ren est maitrisé et normalement, il devrait se faire tuer par Mathias... Mais non, et tu sais pas pourquoi.

On nous refait vivre le premier meurtre en légitime défense de Lara. Vous vous rappelez dans le jeu ? Lara est en train de se débattre pour sa vie, un gars tente de la violer, elle essaie de se débattre choppe son flingue et tire. Ensuite, elle est hébété car c’est la première fois qu’elle tue. Ici, tout aspect du viol est balayé et Lara ne le tue pas avec un pistolet, mais le noie dans une flaque d’eau. Et je me suis dit, bon quelques changements par rapport au jeu de base, mais c’est pas grave, maintenant que le type est mort et que son flingue, son putain de flingue est par terre elle va le ramasser. Mais NON !

Elle décide de suivre un vagabond qui évidemment se trouve etre son père et qui va la soigner de ses blessures. Oui parce que vous vous rappelez la Lara Croft qui pisse le sang dans reboot, et qui s’empalle sur une tige en metal ? Ici elle a quasiment aucune égratinures, et une misérable écharde de bois dans le bide. Putain de censure pour atteindre le grand public.

Papa et Lara décident donc d’aller empecher le méchant Mathias de trouver le tombeau de la reine maudite. En passant Lara trouve un arc et commence donc à one shot les gardes de Mathias, et libère les esclaves. Son père se fait chopper et Mathias force Lara à les aider à entrer dans le tombeau. S’ensuit une trentaine de minutes ou lara son père et mathias ainsi que quelques gardes, arpentent le tombeau et se font buter les uns après les autres à cause des pièges.

Ensuite on se rend compte que la momie de la reine maudite propage une sorte d’épidémie mystique zombie à la con, et Lara s’empare d’un piaulet pour défoncer les derniers gardes. Mathias est blessé par balles et s’enfuit avec un bout de la momie. Papa croft est en train de mourir empoisonné, et décide de se faire péter avec la momie. Il demande à sa fille de finir mathias pour le « bien de l’humanité ».

Et c’est là que ça part en grand n’importe quoi. Il y a des flingues, des mitraillettes de partout autour du tombeau, puisque les gardes sont morts. Elle ne les ramasse pas. Elle prend juste son putain de piaulet et décide de détruire l’échelle qui lui permettait de traverser à elle aussi le gouffre pour pouvoir se barrer du tombeau. Mathias est furieux, bizarrement il a plus mal et les deux commencent à se friter. Mathias prend le dessus mais papa croft se fait péter, donc ça laisse le temps à Lara de le finir bien comme il le fout avec un beau «  you don’t fuck with my family ».

Pendant ce temps, le personnage le plus inutile du film, Lu ren décide d’aller chercher lara, parce que putain 3 jours en mer avec elle ça rapproche. Et là comme par magie tout les esclaves libérés décident de l’aider parce que, «  ton père a donné sa vie pour nous ». Sauf que au final, ils servent à rien, juste à déblayer les décombres du tombeau et à extraire Lara qui réussit à s’échapper on sait pas trop comment vu qu’elle a pété l’échelle.

Tout le monde se casse de l’ile dans l’hélicoptere des méchants. Lara signe ses papiers d’héritage, se rend compte que belle maman fait partie de la méchante secte trinity, et décide de se mettre au boulot pour leur botter le cul. Elle retourne au pawn shop, veut récupèrer son collier, mais comme il est déjà vendu, elle lorgne sur un flingue, le prend et dit « je vais en prendre deux ». Fin du film.

PUTAIN ! La fin du film était dans la bande annonce. Hallucinant. En deux heures de film, Lara n’a shooté personne. Est ce parce que les studios ne voulaient pas montrer au grand public que lara utilise des armes ? Pourtant elle tire des flèches, ou tabasse des gars, là y a pas de problème...

On va etre réaliste. Le film est esthétiquement joli, vaguement divertissant et Alicia Vikander dégage vraiment un charisme, une classe, une petite arrogance, je vais pas parler non plus d’érotisme mais globalement sans maquillage le personnage est toujours aussi impactant visuellement. Ça sauve le film du pur navet. De plus esthétiquement le film est propre et c’est le visuel du reboot de 2013.

Mais à coté de ça, on a compressé en 2H une aventure de 12H. On a asseptisé pour le grand public un jeu + 18. Résultat, on a jamais l’impression de voir Lara évoluer, on a jamais l’impression de voir un truc de violent, un truc de viscéral comme le jeu. Et puis voilà la blinde d’incohérences et de frustrations, et la fin ouverte en doigt d’honneur pour une possible suite... Qu’une seule chose à dire, il est ou ton flingue, Lara ?

Récapitulatif

Pts positifs
Alicia Vikander
L’esthétique du film
Divertissant vite fait

Pts négatifs
Frustrant
Incohérent
Asseptisé
Compressé
Il est ou ton flingue, lara ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 912 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de SpiderVelvet Tomb Raider