Peut mieu faire mais encourageant

Avis sur Tomb Raider

Avatar Gaby Aisthé
Critique publiée par le

7/10, c’est peut être un peu surnoté penseront certains. Et je ne suis pas loin de le croire, mais cette nouvelle version de Tomb Raider m’a plutôt convaincu malgré quelques petits défauts et incohérences par ci par là.
Je n’ai jamais été très branchée jeux vidéos, mais Lara Croft a longtemps accompagné mon enfance et je l’ai retrouvé avec un plaisir non dissimulé il y a quelques années de cela sur la Xbox. Ce qui explique peut être le petit point bonus que j’accorde à ce film. Car en effet, on y retrouve en quelque sorte le plaisir du jeu. Bon, évidement, je n’ai jamais réussis à dégommer les méchants avec mon arc du premier coup, ni même à faire certaines cascades exigées par le jeu en une fois, mais quand on y regarde, c’est à cela que ressemble le jeu. Une succession d’objectifs à atteindre pour parvenir au but final. Arriver sur l’île, fuir les méchants, libérer le gentil et se débarrasser des méchants, trouver les portes secrètes, résoudre des énigmes. On retrouve bien ici la dynamique du jeu et pour une humble fan de Lara que j’ai toujours été, la chose est plaisante.

Alicia Vikander dans le rôle n’est franchement pas mauvaise. Et j’irai même jusqu’à dire qu’elle m’a plus convaincu qu’Angelina à l’époque. Tout comme l’héroïne des jeux, elle est devenu plus humaine avec des formes plus crédibles et elle ne se résume plus à une Pamela Anderson aventurière moulée dans son mini short et son mini débardeur.
J’admet n’avoir vu le film qu’en VF, donc difficile de juger complètement la performance de l’actrice, mais tout en interprétant une Lara forte, entêtée et brave, elle n’en a pas moins ses faiblesses et ses traumas ce qui la rend plus accessible.
De plus, les mimiques du jeu sont reprises par l’actrice et pour ma part, j’avais presque l’impression de sentir la manette sous mes mains lorsqu’elle se balance à son grappin… (je me remémorais même les touches à appuyer pour ouvrir le tombeau ) l’aide du grappin au cas où les gros bras échouent ^^)

Evidemment, le film a quelques incohérences. Je passerai sur le fais que notre héroïne soit capable des cascades les plus incroyables alors qu’elle est quand même bien amochée, cela fait partit du jeu (on assimilera les bandages fit par Mathias et le raccommodages dans la grotte à des bonus santé) et le film s’attache clairement à retranscrire l’esprit du jeu alors ces détails passent plutôt bien, même si les noms adeptes du jeu s’en agaceront certainement.
Mais le fait qu’elle puisse ouvrir la porte de la tombe par exemple, sans connaissance particulière de la langue ou de la culture -autre que les notes de son père- m’a un peu chiffonné par exemple. Certes, on nous explique dès le départ qu’elle est brillante et que les recherches de son père étaient assez exhaustives, mais on ne nous montre jamais qu’elle a creusé le sujet à côté, qu’elle a acquit de nouvelles connaissances lui permettant de résoudre les énigmes par elle même. La faute est quelque peu corrigée pour le passage du puzzle de couleur et la découverte du cercueil -et ses déductions pleines de bon sens -mais le passage de la porte m’a quelque peu déçut.

Dominic West m’a également un peu chiffonné. Il manque quelque chose à son jeu sans que je puisse vraiment pointer le doigt dessus… Ca ne vient pas vraiment du scénario (la logique du père qui perd un peu la boule et a des hallucinations était bonne par exemple), mais je ne saurai dire si cela venait du jeu de l’acteur.
Goggins quant à lui, n’est pas mauvais en Mathias, même si on ne sent pas dans ce personnage la folie sous jacente qui l’habite. On sent bien une certaine hâte de retrouver la tombe pour retrouver sa famille, mais il manque un chouillat d’obsession qui l’aurait rendu parfait.

Du côté des grosses stars du casting, il est toujours plaisant de retrouver des acteurs comme Derek Jacobi, même dans un tout petit rôle, ou l’excellent Nick Frost, parfait dans le rôle du prêteur sur gage.
Kristin Scott Thomas quant a elle, est aussi une figure qu’il est agréable de retrouver, même si du coup son rôle se doit d’être creusé par la suite.

En somme, un film plus proche du jeu que le premier et donc plus satisfaisant pour les fans, mais qui demande encore à apporter quelques preuves pour gagner des points. Ce 7/10 est donc ma version de l’encouragement de l’élève qui fait preuve de bonne volonté mais peut bien mieux faire au vu des bases qu’il montre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 192 fois
1 apprécie

Gaby Aisthé a ajouté ce film à 3 listes Tomb Raider

  • Films
    Cover Adaptations

    Adaptations

    Avec : Le Procès, Les Hauts de Hurlevent, Les Misérables, Les Misérables,

  • Films
    Cover Chères années (20)10

    Chères années (20)10

    Les années 2010, leurs perles et leurs nanards... Parce que qui dit récent ne dit pas forcément brillant !

  • Films
    Illustration Aventure - Action

    Aventure - Action

    Avec : Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl, Seul au monde, Hook ou la revanche du Capitaine Crochet, Master and Commander - De l'autre côté du monde,

Autres actions de Gaby Aisthé Tomb Raider