Le cul entre deux flèches

Avis sur Tomb Raider

Avatar papagubida
Critique publiée par le

Tomb Raider et moi, c'est une grande histoire d'amour.. C'est l'un des premiers jeux vidéos auquel j'ai joué, j'ai joué à tous les épisodes sur console, sans exception. Y compris ceux de la "nouvelle génération", dont est très fortement inspiré ce nouveau film.. Et c'est sans surprise que je me retrouve à déceler plus ou moins les mêmes qualités et les mêmes défauts à ce long-métrage. Allez, on y va ?

Le défaut principal est, comme pour la nouvelle franchise vidéoludique, que je ne retrouve vraiment pas Lara Croft. Je retrouve la meuf de John Rambo, ça oui, mais pas Lara Croft. A la limite, il y a un peu de Wonder Woman chez cette nana. Mais c'est pas Lara Croft.. Et ce n'est pas Tomb Raider non plus. L'essence même de la franchise, c'était traiter d'une légende ou d'une partie d'une mythologie, en voyageant à travers différentes régions du monde (très important), en passant du temps à comprendre et résoudre des énigmes pour avancer et trouver les reliques, mettre en oeuvre tous ces mythes, qui prenaient une place importante dans chacune des histoires.. Voilà, ça c'est Tomb Raider. Ici, comme pour les nouveaux jeux vidéos (que j'apprécie malgré tout, ne vous méprenez pas), dans ce film, on ne voyage pas à travers différentes régions du monde, les "énigmes" sont torchées en deux minutes (on voit Lara qui semble réfléchir, mais jamais on ne réfléchit avec elles.. On a juste l'impression que les producteurs se sont dit "c'est Tomb Raider, donc il faut des énigmes, mais comme on n'a pas le temps et qu'on s'en fout on va faire ça vite") et ainsi viennent briser l'une des bases du cinéma d'aventure, et la partie mythologie/légende est tout aussi bâclée, presque mise au second plan (c'est tellement torché que je serais incapable de vous ressortir l'histoire de la sorcière ou je ne sais quoi dont il est question).. L'une des bases du cinéma d'aventure est que le tout reste réaliste. Prenez parmi les plus grandes références Indiana Jones, dont est fortement inspiré le personnage de Lara Croft au départ quand même, il ne faut pas le nier, l'une de ses forces était que ça restait crédible.. Pas forcément rationnel, mais crédible. Ce n'était pas ultra exagéré, Indy n'était pas un surhomme, il avait beaucoup de chance et était balèze mais on ne l'a jamais pris pour un super-héros. Ici, tout est trop dans la surenchère.. Je n'appelle pas ça non plus un film de survie. Quand tout est aussi exagéré que dans ce film, on ne peut décemment pas appeler ça un film de survie.

Que l'aspect mythologique soit mis au second plan et bâclé, à la limite, au fond, pourquoi pas.. Mais dans ce cas, il aurait fallu que les relations entre les personnages soient très bien écrites et développées, ça aurait pu compenser. Mais là, pardon, mais ce n'est pas le cas non plus. Je n'ai cru à rien..

La façon dont Lara tombe sur son père, j'ai envie de dire "PTDR". Je sais que chaque film d'action aujourd'hui est fait de coïncidences faciles, mais bordel.. Pendant 7 putains d'années, le mec est resté caché là, juste à côté des mecs de la Trinité, sans jamais se faire choper ?! Et Lara arrive et hop, en quelques dizaines de minutes, elle le voit et le rattrape.. Payes ta crédibilité mon pote. Puis même les autres relations sont bâclées.. Lu Ren est bien trop attaché à cette fille qu'il connaît à peine pour que ça soit crédible. Il aurait fallu montrer les liens qu'ils ont tissé pour qu'on y croit un peu.

Le méchant Vogel n'est pas nécessairement mal interprété par Walton Goggins, mais disons qu'il manque de charisme selon moi pour vraiment être le grand méchant d'un film. Il a la tête de con qu'il faut, et le jeu qui va avec, mais il ne dégage pas grand chose.. Pour ce qui est de Alicia Vikander, je trouve qu'elle est faite pour le rôle.. Elle est très différente d'Angelina Jolie, mais elle est très proche de la "nouvelle" Lara, et n'oublions pas que c'est celle-ci qui est adaptée, donc pour le coup ce choix d'actrice est plutôt cohérent. Elle fait une bonne "jeune Lara fragile". Mais le problème est là, et c'est encore une fois le même problème que dans le scénario du jeu vidéo : pour une petite jeune toute fragile, elle est quand même très rapidement ultra forte. J'aimerais bien devenir aussi fort qu'elle et aussi rapidement moi. Problème de crédibilité puissance 10 000.
Par contre, que personne ne vienne me parler de ses seins.. Parce que je vois les mecs se plaindre SERIEUSEMENT qu'elle a de trop petits seins. Merde, les gars, vous avez quel âge ? Premièrement, je rappelle encore une fois que c'est une adaptation de la nouvelle Lara, qui n'a déjà plus les gros obus qu'elle avait dans les anciens jeux, donc c'est tout à fait logique.. Et deuxièmement, vous trouvez pas ça un peu déplacé ? Vous avez déjà reproché à un acteur d'avoir une trop petite bite pour jouer un personnage ? Parce que c'est un peu l'équivalent là.. Qu'est-ce qu'on s'en fout des seins de l'actrice, on regarde un film d'action/aventure, pas un film érotique..

Sinon, pour aller vers le positif, car il y en a tout même : le côté spectaculaire est réussi.. C'est aussi en grande partie ça qui fait que j'ai du mal à retrouver Tomb Raider, mais là encore on pouvait reprocher ça aux jeux, et donc c'est normal de voir ça dans le film.. Et donc ça, je ne peux pas vraiment le lui reprocher, pour être cohérent il fallait du grandiose, et pour le coup il est bien fait. La fameuse scène de naufrage nous en fout plein la gueule. Même si je ne l'ai pas vu, je vois que le réalisateur a réalisé le film catastrophe "The Wave" auparavant, ça ne m'étonne pas, on sent l'expérience dans ce domaine.

En gros, pour synthétiser un peu tout ça.. Je reproche surtout aux producteurs d'avoir trop voulu coller aux nouveaux jeux, et donc de continuer à s'éloigner de ce qu'est réellement la franchise au départ. Je lui reproche d'avoir, à l'instar des jeux, niqué les bases de ce qu'est Tomb Raider. Je lui reproche de ne mettre qu'au second plan l'important aspect mythologique pour mieux mettre en avant des relations de personnages finalement tout aussi bâclées et un aspect survival risible car le moins crédible du monde. Le côté spectaculaire a beau être sacrément réussi, je continue à penser que ce grandiose et cette énorme surenchère (et cette jeune fille presque surhumaine et ultra chanceuse) n'ont rien à faire là.. Que ça aurait sans doute été génial si ça ne s'appelait pas "Tomb Raider". Et j'étais prêt à accepter cette dénaturation, car après tout ce film est adapté des nouveaux jeux vidéos.. Mais même en acceptant ça, c'est mal écrit, peu cohérent, c'est juste de l'action pour mettre de l'action.. Donc c'est très moyen. J'en ai pris plein la gueule mais j'ai pas pris beaucoup de plaisir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3354 fois
38 apprécient · 4 n'apprécient pas

papagubida a ajouté ce film à 2 listes Tomb Raider

Autres actions de papagubida Tomb Raider