Echapper aux larbins du capitalisme forcené avec Winfried!!!

Avis sur Toni Erdmann

Avatar Juliette-Cinoche
Critique publiée par le

La cocasse scène d'ouverture nous donne tout de suite le ton, Winfried, vieux galopin pittoresque, un peu hirsute, joue avec talent, une bonne farce au facteur venu lui livrer un colis... en le suivant dans ses espiègleries à l'encontre de son entourage, on apprend qu'il est divorcé et qu'il a une fille, Inès, jeune Business-woman ambitieuse dans une société au top dans la politique d'externalisation et de licenciement de masse... elle est brillante, efficace et sans état d'âme aucun.... Elle n'a surtout aucune vie affective.

Lui, s'occupe de sa mère, et de son vieux chien aveugle, et en homme très sensible, observe avec beaucoup d'acuité, la déconnexion de sa fille de la vie , la vraie...
A la mort de son chien, voilà cet homme désoeuvré, libéré de ses contraintes... il entreprend alors une épopée originale, hautement jouissive et efficace, pour sauver sa fille de cette machine à broyer qui l'emploie...

L'imagination de la cinéaste se lâche... brillamment... Winfred, en schizophrène farceur, armé de ses fausses dents et de son infâme perruque, vient habilement s'incruster dans la vie professionnelle et intime de sa fille, à Bucarest. Il se livre alors à des facéties extrêmement inventives et drôles, que je ne livrerai pas ici.... et qui finiront par rompre les liens mortifères qui emprisonnent sa fille bien-aimée pour lui faire retrouver le contact avec un quotidien plus humain.... l'apogée de cette escalade clownesque explose comme un feu d'artifice, dans la naked-party d'anniversaire... avec l'unforgettable fou-rire des spectateurs de la salle de cinéma ! ... cette scène a été précédée du moment-clé du film où Inès, emprisonnée dans sa robe moulante très inconfortable, décide de s'en débarrasser péniblement, comme le papillon qui sort de sa chrysalide...pour s'épanouir enfin à la vie... et recevoir ses invités sans aucun artifice... la métaphore est lumineuse!
Inoubliable aussi le câlin insolite du yéti !

Pour moi LE film de l'année 2016 et une très intéressante réalisatrice Maren Ade à suivre!
Brillantissimes aussi Peter Simonieschek et Sandra Huller !

Ce film, c'est du hors-piste militant....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 348 fois
7 apprécient

Autres actions de Juliette-Cinoche Toni Erdmann