Un lent voyage vers le WTF.

Avis sur Too Many Cooks

Avatar SupermassiveSoap
Critique publiée par le

La première fois que j'ai vu cette vidéo, je ne savais pas du tout à quelle parodie j'avais affaire : un épisode de série type Friends, 7 à la maison ou autre... Et c'était un tout autre genre de parodie.
Un générique de 15 minutes. 15 minutes de présentation de personnages clichés, en passant par tous les genres : sitcom, série policière, super héros, dessin-animés, et même science-fiction... Entre lesquelles un affreux personnage anonyme va assassiner les autres !
La fin de la vidéo nous présente un générique où les personnages prennent la place de leur nom, et inversement, puis tout se termine bien, les personnages prennent l'apéro ensemble, et générique de fin !
Voilà.
Je dois admettre que c'est une excellente parodie, car elle est subtile : la vidéo n'est pas glauque d'un seul coup, elle le devient très lentement, quasiment dès le début. Comme dans une série des années 80/90, on nous laisse d'abord le temps de réfléchir à ce que l'on regarde, de zapper, car on frôle l'ennui (ce qui est je pense voulu). Puis viennent les premières apparitions douteuses du meurtrier, les scènes très discrètes d'amour WTF, dont voici un exemple :

De mémoire, après 2:00, le chanteur s'exclame, "But we feel our hearts with so much, so much loooove !" au moment où deux parents s'embrassent, puis embrassent ensuite une personne différente. C'est glauque, et assez discret au final, s'il on ne fait pas trop attention (je l'ai vu au deuxième visionnage).

Un tour de table interminable s'effectue, où les personnages changent dès que la caméra est tournée, puis, au moment où l'on est sur le point d'arrêter la vidéo, le générique prend une nouvelle tournure, celle d'une série policière (où l'un des malfaiteurs attrapé sourit pour prendre la pose), puis celle d'un dessin animé type GI Joe, puis celle d'un soap opéra... On comprend vite le premier message de la parodie : toutes les séries quelques soient leurs genres, si elles ont les mêmes codes, sont ridicules. Mais malheureusement, mon analyse n'arrive pas à aller plus loin : je ne vois pas ce que signifie le tueur de la parodie. Est ce un téléspectateur, aillant marre de ces codes ? Pourquoi la musique du générique le suit ? J'comprends bien qu'il y a un va-et-viens entre les différents génériques et ses meurtres, mais j'ai clairement l'impression de passer à côté de quelque chose si j'en connais pas la signification. A moins qu'il n'y en ait pas et que ce soit juste un pur défouloir, et ça me paraîtrait normal. Même très probable. Et très réussi.
Quelques moments vers la fin sont à ne pas louper, comme (mon préféré) le pétage de plomb du scénariste qui décide de transformer un chat en robot pour partir sur le générique de science-fiction, vraiment à la hauteur niveau epicness.

Cette vidéo va doucement, mais sûrement, vers le WTF le plus total.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 364 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de SupermassiveSoap Too Many Cooks